La réussite scolaire des enfants d’Asiatiques – France 2

Bonjour à tous compatriotes,

Vous constatez comme moi qu’aujourd’hui à la chaîne France 2, au journal de 20H que notre pays est témoin d’une réussite des français d’origine asiatique aussi bien côté filles que garçons dans le domaine d’étude et diplôme supérieur dans notre pays :
Que sont ils devenus ces compatriotes surdiplômés ?
Ils sont inexistants au niveau de l’administration, de la politique, dans les organisations sociales et syndicales.
Ils faut qu’ils soient reconnaissants envers notre pays, la France en s’engagent dans les domaines où ils sont absents pour faire profiter à notre société ce qu’ils ont appris à l’école, à l’université pour notre société entière et non pas juste pour leur situation économique et financière personnelles.
S’ils continuent être absents de la sorte, qu’elle est la différence entre eux, diplômés et les « chinois » qui viennent d’arriver?
La reconnaissance et la gratitude, ces deux valeurs appliquées entre eux doivent être élargies à toute nation entière. Quand l’Etat investit dans l’éducation, c’est qu’il attend les retombées politiques et sociales… de ses investissements. Par conséquence il ne faut pas utiliser ses diplômes pour son bonheur personnel mais, il faut rendre à l’Etat ce qu’on lui doit en utilisant ces capacités pour contribuer à faire évoluer notre société vers l’équité.
Cuong PHAM PHU. Fondateur du Cercle de réflexions sur l’avenir des français d’origine asiatique.

2 réflexions au sujet de « La réussite scolaire des enfants d’Asiatiques – France 2 »

  1. Bonjour, Votre discours est très incohérent. Vous affirmez qu\’il faut rendre à l’Etat ce qu’on lui doit en participant à la vie politique de notre pays, et ne pas utiliser ses diplômes pour son bonheur personnel. Mr Cuong, qu\’est-ce que c\’est que ce moralisme ? Qu\’est-ce que c\’est que ce manichéisme dont vous faites preuve ? Il est certes regrettable aujourd\’hui que les français d\’origine asiatique soient si peu nombreux dans le paysage politique français. Néanmoins, nul ne peut reprocher quelque chose à ceux qui ne désirent pas se présenter à des élections. Il me semble que les personnes qui cherchent leur bonheur personnel dans un métier passionnant sont honorables, même s\’ils recherchent avant tout l\’argent. Il me semble par ailleurs que ces personnes contribuent à ce pays, à son économie, à son rayonnement, à son fonctionnement. Mr Cuong, il faut cesser ces discours minimalistes et simplistes. Je suis persuadé de vos bonnes intentions, mais vous devez cesser d\’utiliser le ton de moral. En tant qu\’homme politique – si la qualification vous plait – faites pour une fois preuve de courage et affrontez donc les critiques. Acceptez le débat, ne choisissez pas la voie de la censure. J\’ai déjà posté ici, sans pour autant voir mon commentaire publié sur votre site. Un homme politique se doit à mon sens d\’être ouvert aux attaques, justifiées ou non, personnelles ou non.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez remplir le champs suivant pour valider votre commentaire. (champ obligatoire) *