Guerre de voisinage – les Français d’origine asiatique, seconde zone.

«Le bien que tu fais aujourd’hui sera peut-être oublié demain, mais son effet ne disparaîtra jamais

Vous connaissez mon combat pour les Français qui ne sont pas des privilégiés, les paumés, ceux qui sont en seconde zone dont les Français d’origine asiatique. Vous connaissez ma lutte acharnée pour un avenir meilleur du peuple français, pour mon pays, ma nation, la France que j’aime. C’est parce que comme vous, je n’ai qu’une vie et je ne veux pas regretter ma vie.  Et je veux que ma vie soit utile.
Je reviens vous raconter une histoire émouvante, triste pour notre nation, pour notre pays, révélatrice du statut de seconde zone des Français d’origine asiatique mais aussi le déclin de notre nation, notre pays, la France.
Je suis saisi par un  Français d’origine asiatique à Noisiel. C’est un problème de voisinage, de vivre ensemble.
Les propriétaires sont dans des maisons « bon marché », c’est-à-dire, il faut savoir accepter quelques bruits des voisins, les uns, les autres. Il faut de la tolérance et surtout avoir aussi de l’esprit de vivre ensemble.
La famille (avec 3 jeunes enfants, deux sont au collège et un plus petit) ne peut plus faire des travaux (en respectant les horaires pas la loi) pour rendre bon état à la  maison car son voisin n’arrête pas d’insulter, hurler, frapper dans le mur même s’il n’y pas de travaux et ce, à n’importe quel moment dans la journée. C’est extrêmement traumatisant pour sa femme et particulièrment les jeunes enfants, priorité de François Hollande.  Ce français d’origine asiatique est le fils d’un couple mixte dont son père français est officiel supérieur dans l’armée française en Indochine. (photo jointe).
La police contacté n’est jamais arrivée lors des appels de ce Français d’origine asiatique et même les appels des voisins français qui le soutient.
En effet, j’ai également eu l’occasion de parler avec les autres voisins qui soutiennent ce Français d’origine asiatique dans cette injustice (la quasi totalité des voisins, de toutes origines, soutient cette famille asiatique) dont un couple que j’ai l’occasion parler de ce problème. A travers de cette conversation, le seul triste constat est : la France n’est plus la France, on ne peut plus vivre ensemble. Ce couple avec esprit très fraternel, le monsieur m’a montré le dernier livre du Général Bigeard, sorti quelque mois avant son décès (Adieu ma France) que j’avais assisté à la cérémonie d’hommage nationale  au Général et j’avais occasion de parlé avec madame Bigeard, cliquez ici.   Ce couple chaleureux tres proche des gens dont l’épouse m’a montré le porte clé avec l’image de De Gaulle.

petition-contre-la-famille-lava-24_04_12.PDF

declaration-de-main-courante-de-la-famille-de-boyer-decuilles-au-commissariat-de-noisiel.PDF

recepisse-de-la-declaration-de-main-courante-de-la-famille-de-boyer-decuilles-au-commissariat-de-noisiel.PDF

Type de maison : type-de-maison.jpg

Les parents de Mr DE BOYER en Indochine :

les-parents-de-mr-de-boyer-decuilles-en-indochine-au-vietnam.jpg

adieu-ma-france_bigeard.jpg

de-gaulle.jpg

guerre-de-voisinage.JPG

le Parisien du mardi 11 septembre 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez remplir le champs suivant pour valider votre commentaire. (champ obligatoire) *