Petite Chronique des mœurs municipales à la Mairie de Lognes

La gestion de la ville de Lognes est particulièrement mauvaise : On vient de lui attribuer une note déplorable concernant sa santé financière qui est de 3/20 (voir le site internet « contribuables.org ») et il perdure de nombreux problèmes, comme les espaces verts qui se réduisent chaque année, la population qui se sent isolée, les jeunes qui sont abandonnés et l’insécurité qui explose… De plus, la fin de cycle de l’équipe municipale n’aide pas à résoudre ces problèmes vitaux pour les Lognots.

Comment tient-on en estime la population de Lognes à la Mairie et au SAN, pendant l’exercice de notre maire sortant ? Et bien, nous avons un indice fort révélateur de l’opinion qu’ils peuvent avoir de leurs administrés par les propos singuliers de la vice-présidente PS du SAN qui a affirmé que les Lognots seraient « jaloux » de leurs étonnantes et incompréhensibles augmentations de salaire de 30%, qu’ils se sont accordés royalement à eux tous ! Malgré la dette colossale du SAN (plus de 350 millions d’euros).

Et bien non, madame la vice-présidente, les Lognots ne sont pas jaloux, mais franchement plutôt inquiets de ces augmentations iniques de salaire, par les temps difficiles que nous traversons, alors que ces mêmes Lognots et leurs proches sont frappés par l’adversité du chômage, qu’ils constatent que leurs salaires à eux, parfois, ont plutôt tendance à baisser. Alors que l’on nous annonce une pression fiscale qui ne faiblit pas, mais au contraire qui se renforce, notamment pour la fiscalité locale, qui va exploser ; La révision des valeurs locatives qui est annoncée dans le projet de Pierre Moscovici va augmenter nos impôts locaux de 300 à 500% ! Le but de cette réforme étant de faire rentrer le plus d’argent possible dans les caisses des communes, des départements et des régions, en saignant à blanc les administrés, dont beaucoup sont aujourd’hui exsangues sur le plan financier. Notre ville subit de plein fouet la crise et les Lognots n’ont qu’une seule hâte, c’est de trouver l’alternance pour balayer cette équipe en faillite et sa mauvaise gestion. La dette de la ville de Lognes est sans cesse en augmentation chaque année, malgré la hausse sans discontinuer des impôts locaux pour atteindre au sommet cette année 2013, plus de 16 millions d’euros. Ce sont nos enfants et nos petits-enfants qui vont en supporter cette lourde charge.

Donc, il est plus que jamais obligatoire que l’argent commun de nos impôts soit utilisé avec parcimonie, pertinence et bon sens, et uniquement dans l’intérêt prioritaire absolu des administrés, en aucun cas pour des augmentations (auto-octroyées) de frais administratifs anormaux de fonctionnement, comme ces augmentations démentielles de salaires de 30%.

Le maire Michel Ricart ne supporte pas que l’on puisse évoquer ce problème et d’autres de nature voisine, comme l’utilisation abusive, anormale et couteuse des salles municipales par exemple. Il en arrive à ne plus se contrôler, au point que le vendredi 30 août dernier, en se rendant à la Mairie pour déposer un courrier, Cuong Pham Phu s’est retrouvé dans une situation ridicule ; des policiers municipaux (franchement gênés vis-à-vis de lui, Conseiller Municipal au même titre que Michel Ricart, d’en être réduit par obéissance obligée au maire, leur employeur, à assurer des basses œuvres nauséabondes de basse police politique locale) lui ont prié fermement, de sortir de la Mairie. Devant cet abus et détournement flagrant de la mission de la Police Municipale, il a jugé bon, pour la forme, de déposer une plainte au commissariat. Les fonctionnaires de la Police Nationale, étaient eux-mêmes gênés de la tournure singulière et vulgaire que prenait la vie politique à Lognes.

Il convient qu’un minimum de sérénité soit restaurée à Lognes et que les prochaines élections municipales puissent se dérouler dans de bonnes conditions, ce n’est pas avec des démarches de cette nature que le maire pourra dissimuler aux Lognots la problématique des abus de sa gestion municipale.

Pour télécharger le fichier en format PDF ici :
Lognes Cuong PHAM PHU

La courbe vertigineuse de la dette de Lognes :
DETTE LOGNES GRAPHIQUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez remplir le champs suivant pour valider votre commentaire. (champ obligatoire) *