Lettre du général.

Je n’avais pas lu ta bio, Cuong. Tu l’as très bien rédigée et modestement. Pour avoir lu la lettre que le général commandant la Légion t’a envoyée à la fin de ton engagement, je sais que tu étais apprécié comme un excellent élément, ce qui ne m’apprenais rien, te connaissant comme je te connais. Je suis d’accord sur le fait que les français originaires d’Asie méritent respect et amitié mais, comme je te l’ai souvent dit, agis en qualité de français à part entière et non comme représentant d’une communauté, comme les bretons, les basques, les alsaciens ou les gascons. Maurice. Nombreux entre vous m’ont demandé de la publier. Et voici la lettre du général, commandant la Légion étrangère m’avait adressé le dernier jour de mon service, 22 Août 1997.

lettre-du-general.jpg

Une réflexion au sujet de « Lettre du général. »

  1. Mr PHAM PHU Cuong, je suppose que vous ne vous engagiez pas à la Légion que pour travailler dans le domaine administratif (c’est vrais qu’il faut être un élément de confiance pour faire ce travail). Il est bien normal qu’il ne peut pas louanger vos qualités guerrières car vous étiez là bas pour sauvegarder la paix mais personne en doute car la discrétion est pire qu’en armée professionnelle. La preuve : même pour une lettre aussi amicale et personnelle, elle n’évoque pas le nom du général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez remplir le champs suivant pour valider votre commentaire. (champ obligatoire) *