Manifestation Belleville contre la violence.

Vous trouverez ci-dessous mon texte suite à un avis de la manifestation à Belleville (Paris) contre la violence :

« Je suis tout à fait solidaire avec votre mouvement, non seulement depuis longtemps que j’œuvre pour l’avancement des français d’origine asiatique mais en plus de cela j’essaie de nous faire oublier qu’on a des origines différentes.
Oublions l’Asie, car maintenant nous sommes tous des français d’origine asiatique. La France est notre pays, notre patrie.
C’est bien de commencer à s’occuper de notre propre sécurité parce que « on est bien servi que par soi-même ». Mais justement « on est bien servi que par soi-même », pourquoi l’on nous attaque ? Parce qu’ils pensent qu’on a de l’argent liquide ?
C’est parce que les asiatiques depuis toujours aiment se vanter : « on pète au dessus des fesses ».
Arrêtons donc ce complexe de réfugié, car 1975 est déjà très loin. Même le fisc vous tombe dessus, rien que, parce qu’il faut qu’ils calment l’agacement de certains jaloux. C’est normal non ? Car, les français nous ont donné à manger, à nous habiller quand nous étions réfugiés.
Et maintenant, on se vante d’avoir de l’argent, c’est se moquer de nos bienfaiteurs.
Je me permets de vous choquer, non par méchanceté mais le but est de vous faire réfléchir et de vous faire repentir. N’oublions pas que c’est à votre agent existé supposé qu’ils (les délinquants) en veulent et non votre personne.
Si vous voulez l’adhésion des français non asiatique à votre cause, pour l’avenir, réfléchissons sur nos actions genre : contre le Dalaï Lama ; votre réaction lors de l’arrivée de la flamme Olympique de Beijing (Pékin) en France.
Prenons ce que je vous dis du bonne côté des choses.  »

Cuong PHAM PHU
Fondateur du Cercle de la réflexion sur l’avenir des français d’origine asiatique.
Blog : www.cuongphamphu.fr

9 réflexions sur « Manifestation Belleville contre la violence. »

  1. Bonjour,
    QUI FAIRE QUOI ? JE NE COMPRENDRE PAS !
    LES PETITES VOYOUS NS ATTAQUENT ?
    CE N’EST RIEN, COMME TOUT LES AUTRES !!!
    POUR QUOI FAIRE DU BRUIT ?

  2. Cher Cuong,

    1975 est loin c’est vrai, vous avez raison ! Mais pour ceux qui ont souffert des camps au Cambodge, notamment ceux qui ont été prisonniers et qui ont pu miraculeusement s’en sortir, (c’est le cas de mon époux et deux de ces frères et soeurs), « pêter plus haut que leurs fesses » n’est pas dans leur nature (d’ailleurs en chinois on dit péter plus haut que l’on a les épaules !).
    Je suis à la fois d’accord avec vous et pas tout à fait quand même !
    Ceux qui ont connu le régime de Pol Pot ont une toute autre mentalité que ceux qui se sont barrés avant et qui ont constitué les premiers arrivants de cette génération ! Je sais de quoi je parle, sur 7 frères et soeurs, 4 sont partis à temps et 3 sont restés bloqués ! Et bien croyez-moi, seuls les trois derniers sont plus Français qu’un Français ! et c’est une Française, de souche d’ailleurs, qui vous le dit ! Quant à l’éducation de nos enfants nés en France (les miens étant un poil avantagés car eurasien) malgré l’excellente éducation et des études brillantes, ne nous voilons pas la face, ils semblent être mieux considérés que les enfants métisses (black blanc beurre) mais en apparence seulement, car si vous creusez un peu, ouah c’est pas beau à voir ni à entendre !
    Notre communauté n’est en fin de compte pas mieux considérée que la communauté noire ou maghrébine, sauf que jusqu’à présent on ne bronchait pas, on ne disait rien, on encaissait ! Je vous parie que d’ici quelques mois nous allons passer pour des gens qui ne déclarent pas « tous leurs revenus », qui fraudent, qui donnent à manger n’importe quoi dans les restaurants (ça c’est déjà vu d’ailleurs) et j’en passe !
    Oui nous sommes Français, mes enfants sont Français, ils ont donc les mêmes devoirs mais aussi les mêmes droits que les autres !

  3. « Notre communauté n’est en fin de compte pas mieux considérée que la communauté noire ou maghrébine, sauf que jusqu’à présent on ne bronchait pas, on ne disait rien, on encaissait ! Je vous parie que d’ici quelques mois nous allons passer pour des gens qui ne déclarent pas “tous leurs revenus”, qui fraudent, qui donnent à manger n’importe quoi dans les restaurants (ça c’est déjà vu d’ailleurs) et j’en passe ! »

    J’ai bien peur que vous ayez tout à fait raison!

  4. Bonjour.
    Ayant une longue expérience de l’inertie des pouvoirs publique en matière de sécurité publique, je pense que trois options s’offrent aux communautés asiatiques de Belleville:

    1/ L’option purement légaliste.
    Demandes d’action auprés de la préfecture de police, de la mairie, lobbying, manif, etc…
    C’est utile mais rarement suffisant

    2/La prise en main de la sécurité publique par la communauté elle meme.
    Avez vous déjà tenter de mettre le bazar rue des rosiers?
    Sans aller jusqu’à mettre en place une milice de quartier(encore que si certains membres de la communauté asiatique veulent vraiment en découdre, ça permettrait d’employer leur énergie de façon utile) il suffit de pas grand chose pour que les malfaisant se sentent, eux, pas très en sécurité.
    Un maitre mot: « communication ».
    Des personnes louches sont en train de trainer? Signalez le autour de vous, à la police, à la mairie, à la préfecture(les employés de bureaux adorent etre mis devant la réalité). Téléphone, email, fax etc et gardez des traces de vos communications. Ils ne pourront pas dire qu’ils n’étaient pas au courant
    Pas de vidéo surveillance? Filmez, photographiez ces personnes louches, et faites circuler ces photos…
    Je laisse le soin à chacun d’utiliser son imagination afin d’utiliser ces « armes »

    3/La cyber guerre/infowar
    Avez vous remarqué le peu de cas qu’ont fait les médias classiques de vos problémes, et de la manifestation?
    Dans le meme ordre d’idée que précédemment, chaque agression au sein de la communauté asiatique doit etre signalée aux médias(telephone fax email)
    Internet permet de véhiculer l’info: servez vous en! Mais gardez à l’esprit que pour se faire entendre sur internet, ça prend du temps, une info chasse l’autre. Donc il faut sur une tres longue période, ressasser les meme arguments. Au moins pendant plusieurs mois, et ressasser ces arguments sur de tres nombreux supports publics: forums, commentaires sur les blogs, réseaux sociaux
    En ce qui concerne les supports sinophones, vous pouvez donner une mauvaise image de Paris et déconseiller aux asiatiques d’y venir. N’ayez pas peur de grossir le trait et de monter en épingle le moindre incident.
    Exemple: http://www.rue89.com/2010/06/14/menottee-fouillee-et-en-detention-pour-une-meprise-a-la-caisse-154742
    Les commentaires de cet article pourraient caricaturalement dire des choses du genre: « A Paris quand vous etes asiatique et qu’un commerçant essaye de vous arnaquez, c’est vous que la police arréte car on vous prend pour un immigré clandestin »
    Le but est de faire pression sur la mairie de Paris via l’impact économique qu’aurait ce type de dénigrement.

    J’espère que ces quelques idées pourront etre utiles.

  5. Cher Cuong,

    Après lecture de votre analyse suite aux évènements de Belleville, permettez moi de vous dire que vous êtes complètement à côté de la plaque. N’y voyez pas une agression mais plutôt une critique qui je l’espère, vous sera constructive.

    En effet, ces manifestants chinois ne peuvent ressentir ce « complexe de réfugié » que vous décrivez car ils ne sont pas (ni n’ont été) des réfugiés cambodgiens. Aujourd’hui, la majorité des « chinois de Belleville » sont des wenzhous issus d’une récente vague d’immigration, ceux là même qui ont manifesté ce dimanche.

    Donc avant de partager les fruits de votre réflexion, ayez au moins la décence d’apprendre à mieux connaitre les sujets qui nourrissent votre pensé.

    Je connais bien Belleville car j’y ai grandi (c’était mon terrain de jeu) et je m’y suis forcément attaché. Autant vous dire que ce qu’il s’y est passé dimanche dernier m’attriste profondément.
    Je précise aussi que j’ai été réfugié cambodgien avant d’être français.

  6. Pour ne pas
    attiser la haine des français de souche, les chinois de Belleville ne
    doivent pas brandir des drapeaux chinois, mais des drapeaux français !!!
    Le drapeau français n’est pas le drapeau du gouvernement français, mais
    du PEUPLE français, et les chinois de France en font désormais partie.

  7. Bonsoir,
    Désolé de ne pas partager du tout vos avis.

    Pour avoir vécu l’arrivée des vietnamiens, cambodgiens, laotiens et … dans la fin des années 70, je conteste le fait que les français ne vous auraient pas bien accueillis.
    Nous connaissons tous, les motivations qui vous animaient et nous les respectons.
    Le naturel des asiatiques (réservé, discret, souriant, …) est responsable du sentiment qu’ils prêtent aux français à leurs égards. Nous ne fonctionnons pas comme vous (malheureusement) et pour les français, celui qui ne réclame rien n’a besoin de rien.
    Pour être français depuis quelques générations et avoir de très nombreux amis(es) asiatiques, il me semble que vous n’existaient pas en tant qu’immigrés.
    Vous êtes plus français que nous, ce qui vous nuit. Ce sentiment personnel est confirmé par le comportement du nomenklatura politique et médiatique qui vous ignorent complètement (black, blanc, beur).
    Pourtant, interrogez les gens autour de vous, vous aurez la surprise de voir que vous êtes aimés par une énorme majorité de français « de souche ».
    Personnellement, j’aurais tendance à dire : « ne changez rien, vous êtes très bien comme cela » . Néanmoins, je ne saurais que vous conseiller de vous faire entendre un peu plus et un peu plus souvent.
    Amitiés à vous tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez remplir le champs suivant pour valider votre commentaire. (champ obligatoire) *