Canton de Torcy – Seine et Marne – Braquée en pleine consultation – insécurité

braquage-torcy.jpg

Agressée pour 220 €! C’est ce qui est arrivé mercredi soir à une pédiatre installée cours de l’Arche-Guédon, à Torcy. Depuis, elle a rouvert son cabinet, mais elle reconnaît qu’elle a été choquée par cette intrusion en pleine consultation. Elle raconte. « Il était environ 19h20, se souvient le médecin.
J’étais en train d’ausculter un bébé. Son papa, un grand gaillard, se trouvait à côté de nous, lorsque deux hommes masqués ont fait irruption dans la salle d’examen. J’ai été tellement surprise que j’ai cru qu’il s’agissait de personnes musulmanes voilées. »
« Ils étaient très jeunes… entre 16 et 20 ans, poursuit-elle. Ils ont refermé la porte entre l’entrée et la salle d’attente. Immédiatement, l’un d’eux a fait chut! en mettant son doigt sur sa bouche. Il ne voulait pas éveiller l’attention de la demi-douzaine de personnes qui se trouvait dans la salle d’attente. L’un d’eux nous a montré qu’il était armé. Je ne sais pas si le revolver était factice ou pas, mais je n’avais pas envie d’aller le vérifier. Le papa du bébé n’osait pas bouger non plus. D’abord parce que son enfant se trouvait au milieu de tout ça. Mais je crois quand même que si je n’ai pas été agressée physiquement, c’est grâce à lui. »
Elle poursuit son récit : « Les deux hommes sont passés derrière mon bureau et ont demandé l’argent. Je leur ai dit qu’il était dans le tiroir… Ils ont pris les billets et mon téléphone portable et m’ont dit : « Il n’y a que ça? » Du coup, l’un d’eux a saisi mon sac à main et l’a mis dans un sac de sport en toile. J’ai crié « non! Là-dedans, il n’y a que des papiers… Pas d’argent. » Alors, il l’a reposé. Je les regardais faire, j’étais paralysée. C’était la première fois qu’une chose comme ça m’arrivait. »
Dans ce petit bâtiment où habitent seulement quatre copropriétaires, on se dit quand même surpris. Eric connaît la pédiatre depuis dix-sept ans. C’est elle qui a suivi son fils. « Ici, c’est plutôt calme. Il peut y avoir des cambriolages, de temps en temps, comme partout… Mais de là à se faire braquer… La petite avait mis de la musique. On n’a rien entendu. » Son voisin du dessous rappelle qu’il n’y a pas si longtemps, le voisin de palier du médecin a été cambriolé. La police judiciaire de Meaux a été saisie de l’enquête. Mais pour l’instant, personne n’a encore été interpellé.

Le Parisien G.CO. | 09.04.2011, 07h00

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez remplir le champs suivant pour valider votre commentaire. (champ obligatoire) *