Lettre à la journaliste du Le Monde suite à son article publié le 01 juin 2011 – La soif de visibilité

Bonjour,

J’ai lu avec sérieux votre article, mais je vous signale que depuis quelques années je prends à témoin les responsables politiques, les Français par mes activités concernant l’avenir politique entre autres des Français d’origine asiatique.
J’ai une attitude différente de ceux dont vous avez cités dans votre article. Ils ne s’occupent pas encore de l’intérêt des Français d’origine asiatique. Par exemple, l’équité dans le domaine politique, administratif, etc.
Ce chef d’entreprise en question que vous avez cité ; Je l’ai rencontré plusieurs fois. Il devrait avoir une place éligible lors des élections régionales (c’est un Ministre en Seine et Marne m’avait confirmé), finalement il était sur la liste mais très loin et parmi les derniers de la liste (car c’est un général sans soldat ?). J’ai exprimé mon opinion sur lui dans mon Blog : www.cuongphamphu.fr
Un autre que vous avez cité également et qui est employé de la Mairie de Paris. Il fait partie de mon Cercle de réflexion sur l’avenir des Français d’origine asiatique dont je suis le fondateur. Il ne répond jamais à mes invitations pour des rencontres, pour des réunions.
Je connais la fille de cœur de… que vous avez citée ; J’étais membre de l’association et j’ai été décoré la Médaille d’Or par elle et que j’ai des contacts réguliers.
Je souhaite vous rencontrer pour voir dans quelle mesure je peux être utile pour vous, dans votre démarche. Puisque cela est aussi mon travail.
J’espère vous rencontrer. J’ai la conviction que vous me recevez malgré ma faiblesse en français puisque vous affirmez dans votre article que nombreux parmi les Français d’origine asiatique se méfient des gens qui parlent trop bien le français par conséquent « élites » et ne travaillent que pour eux-mêmes. Et la majorité des Français de toute origine est contre les élites.
J’estime avoir ma place parmi les Français d’origine asiatique non élites et peu diplômés. Ils sont au moins 99% dans notre communauté.
Mes opinions connues de tous les élites Français d’origine asiatique, élus ou très haut placés dans le Sphère politique français et ce, dans tous les partis politiques français.
Je suis allé à l’encontre de la décision de mon parti afin de pouvoir me présenter au peuple français aux élections cantonales en mars 2011, canton de Torcy (Seine et Marne) pour défendre ma cause qui est nationale et qui est de réclamer l’équité, la fraternité, le partage, etc. aux partis politiques, aux dirigeants politiques, à l’administration française vis à vis des Français d’origine asiatique, oubliés, déclassés en citoyens de seconde zone.

En conclusion, j’emploierai tous mes énergies et tous mes moyens légaux pour que ces élites-là ne méprisent pas 99% des défavorisés. Cordialement. Cuong PHAM PHU. Lognes – Seine et Marne.

A la Radio RFI :

http://www.rfi.fr/emission/20110504-2-cuong-pham-phu

http://www.rfi.fr/emission/20110504-1-cuong-pham-phu

1 réflexion sur « Lettre à la journaliste du Le Monde suite à son article publié le 01 juin 2011 – La soif de visibilité »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez remplir le champs suivant pour valider votre commentaire. (champ obligatoire) *