Constatation – la fierté

J’ai pris le risque de saisir les Français pour leur prévenir du déclin de notre pays, notre nation, de la mauvaise orientation de nos dirigeants politiques (quelque soit leur tendance politique), de la corruption, du cumul des mandats exagérés des élus, du statut d’être larbin politique de base, de la méprise des élus et des nommés politiques contre le peuple et des gens d’en bas.
Je constate que maintenant les candidats au poste du Président de la République épousent ces thèmes pour en faire leur enjeu politique afin de séduire nos votants.
Et, ils ont raison d’adopter ces thèmes et j’en suis fier.
Cuong PHAM PHU

2 réflexions sur « Constatation – la fierté »

  1. Tu ne comprends rien ni à la politique ni à la France et ni surtout à l’histoire de ton pays, le Vietnam et ce faisant, tu discrédites tous ceux qui ont une double identité, voire une triple identité. Il y a certes des viets en France, mais après 1975, il y en a aussi aux USA, en Australie, en Suisse, en Norvège, au Canada, parmi eux, il existe des dissidents qui réclame avec raison l’instauration du multi-partisme. Toi, tu es obsédé par ton intégration/assimilation et surtout par ton ambition démesurée de réussir en politique alors que tu n’en as aucune compétence. Par exemple tu défends le PS et tu n’a aucune connaissance sur l’histoire du mouvement ouvrier, du mouvement social en France et en Europe, tu ne sais pas pourquoi il y a eu scission entre la stratégie de la gauche parlementariste et celle de la gauche révolutionnaire. Tu prétends être politique mais tu n’arrives pas à comprendre ce qui est en jeu au sein d’une société, tu n’es pas capable de saisir les articulations des tensions de classe au sein de la dite-société; bref tu n’es pas un politique au sens normal du terme, tu es plus un immigré qui réclame de la considération mais tu ne fais rien pour, tu n’as pas une once de pensée.Ton discours sur le déclin de la nation française est tout à fait répugnant et puant, car c’est un discours qui appartient à la tradition de l’extrême-droite depuis toujours (de le Pen à Banassat en passant par Daudet, Maurras, Doriot, Brasillach et tant d’autres fachos.
    Voilà ce que je tenais à dire.

  2. @Léon, si toi et « tes amis », vous avez le « niveau », ca se saurait! C’est de la jalousie! Juste une remarque, tu es professeur, c’est à dire tu donnes les éducations aux jeunes. Mais ton vocabulaire et ton language que tu utilises comme un voyou. Tu n’aides pas pour l’évolution dans le bon sens de notre société.
    Tiens, tu m’as dit que tu voulais voir Liem Hoang Ngoc. Si tu es fort, je te lances un défi d’être reçu par lui comme l’entretien entre Liem et moi. Tu es méprisé par « tes amis »?
    Et voici un message que je t’avais adressé il y a qqs jours :

    @Léon,Si tu es fort, tu as le “niveau”, présente toi devant le peuple comme moi je l’ai fait car j’ai été candidat à l’élection cantonale en Seine et Marne, en mars 2011. J’ai deja parlé des élites que tu fais partie mais toi, tu es rejetté par eux ici. J’ai également parlé de toi dans les messages personnels et à travers mon Blog là. Tu vois, tu fais partie des ces élites pourtant je ne te rejette pas.
    C’est à toi de tirer la conclusion au niveau personnel.

    Voici deux messages de soutien que je viens de recevoir ci dessous :
    1e Message suite à mon texte sur les Français d’origine asiatique d’un élu :
    « Merci. C’est un excellent document !
    Je vous encourage à poursuivre votre action.
    Très cordialement
    Jacques »

    2e Message suite à mon portrait sur RFI d’un ancien élu sur Lognes (77) : http://www.rfi.fr/emission/20110504-1-cuong-pham-phu
    « Je vous ai écouté sur RFI aujourd’hui. Très sensible à la description de votre parcours de vie agrémenté par « la petite tonkinoise » et « l’automne » en vietnamien (belle chanson).
    Intéressant, émouvant et court reportage.
    J’ai aimé.
    Meilleures salutations. Bernard »

    Et Voici quelques messages parmi d’autres que j’ai reçu suite à mon portrait sur RFI (deux parties) :

    Partie 1 http://www.rfi.fr/emission/20110504-1-cuong-pham-phu
    Partie 2 http://www.rfi.fr/emission/20110504-2-cuong-pham-phu

    “Cuong,J’ai écouté l’émission de Rfi avec beaucoup d’intérêt. Ce qui est frappant c’est que ton patriotisme qui te parait ,à juste titre naturel, est dépassé pour beaucoup de nos compatriotes hélas. C’est bon que tu le rappelles.
    Tu as eu raison de tenir tête à la journaliste qui te tendait des pièges comme le choix de la chanson en évoquant celle de Gainsbourg.

    Ce que je ne comprends pas c’est que tu es prêt à changer de nom . C’est un nom très honorable et je ne vois pas pourquoi tu en changerais. Napoléon s’appelait Bonaparte (Buonaparte en gênois). C’était un nom étranger qu’il a gardé jusqu’à ce qu’il devienne empereur . Les rois se faisaient nommer par leur prénom et Napoléon ,bien qu’issu de la Révolution, a continué cette pratique.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez remplir le champs suivant pour valider votre commentaire. (champ obligatoire) *