Réponse à un lecteur sur l’avenir des français d’origine asiatique

Voici la lettre* que j’ai reçu et ma réponse. Qu’en pensez vous?

Bonjour,

Je suis cambodgien et en cherchent des infos sur Internet qui traite du racisme anti-asiatique, je suis tombé sur votre site en autre grâce à des liens.
Je constate a mon grand regret qu’il n’y a pas d’associations qui défendent les asiatiques contre les attaques racistes dont ils sont l’objet. Le racisme anti-asiatique est pourtant bien une réalité. Le fait que l’on en parle très peu ne signifie pas qu’il n’est pas rependu, bien au contraire.
Les noirs développent leur réseaux d’intérêt : CRAN…et les juif ont le CRIF…d’autant plus qu’ils bénéficient d’un large soutient de SOS Racisme, de la LICRA et compagnie qui vous vous en doutez on leurs préférences.
Pourquoi ne pourrions nous pas en faire autant ? Alors que les asiatiques sont victimes d’un racisme particulièrement ostensible et insidieux (expérience faite, témoignages,…) qui de plus est fortement banalisé, les « racistes» ne s’en cachent même pas et je m’étonne que personne n’a eu l’idée de monter un comité de défense. Je sais que ce ne sont pas les victimes qui manquent, et que la plupart d’entre nous préfèrent « laisser passer ». Bien sûr un tel comportement ne décourage pas les racistes qui se permettent de recommencer…ceci sans compter les incivilités diverses dont les cibles ne sont pas choisie au hasard….
Il faudrait que les personnes victimes du racisme anti-asiatique puissent se tourner vers une entité morale qui les défendent.
Je voudrai faire changer tous cela et je ne pourrai pas le faire seul, voilà qui explique ma démarche. Etant donné que dans ma ville (Amiens), je n’ai pas beaucoup de contact, je suis donc à la cherche d’un maximum de partenaires, en vu dans un premier temps de s’organiser en collectif et par la suite de monter une association qui aurait pour but de lutter contre les discriminations et le racisme anti-asiatique.
Je ne monopolise pas à moi seul la création d’un comité de défense, mais toute personne sensibilisé à la question pourra le faire, et aura tout mon soutient. Les personnes ayant de solides bagages juridiques (avocats, juristes,…) pour défendre nos intérêts seront bien sûr bienvenu.
L’avènement d’une association de ce type constituera une force de frappe juridique, qui défendra nos droits.
Je lance une bouteille à la mer, n’hésitez pas à en parler à votre entourage. S’il vous mon projet vous interpelle, vous pouvez me contacter : x3272575x@laposte.net

PS : lettre reçue le 09 septembre, avant la sortie de la vidéo concernant le  propos de Monsieur le Ministre Brice HORTEFEUX.

Ma réponse :

Vos préoccupations rejoignent les miennes car non seulement je ne veux pas qu’ils subissent le racisme anti- asiatique  mais nous devons, ensemble valoriser les français d’origine asiatique qui sont comme toutes les autres diversités, citoyens à part entière : au moment des élections à venir, par exemple des régionales, (450 000 français d’origine asiatique dans la seule région parisienne), une voix « asiatique » équivaut la voix du Président de la République. Je souhaite que nous tous, c’est à dire toutes les communautés nationales et surtout, prioritairement les quelques français d’origine asiatique, élus ou « émergés » et bien implantés dans les partis politiques (nombreux sont dans les partis de gauche dont le premier député européen d’origine asiatique Liem Hoang Ngoc) qu’ils plaident auprès de leur collègues politiques la cause des français d’origine asiatique. C’est-à-dire que ces citoyens soient considérés, respectés et  ils participent à la gestion de la France… comme toutes les autres diversités, sans discrimination, même s’ils ne font pas partie du SOS Racisme, MRAP… Qui seront mieux placés que ces « émergés » pour les valoriser, les défendre ?
Ne rien faire ou rester silencieux devant cette situation équivaut, si j’ose dire, à contribuer à « ghettoriser » les français d’origine asiatique alors que tout le monde saute sur l’occasion pour prendre position dès qu’il s’agit d’un sujet concernant une diversité non asiatique (l’histoire de Hortefeux actuellement). Cuong PHAM PHU.

6 réflexions sur « Réponse à un lecteur sur l’avenir des français d’origine asiatique »

  1. c’est surtout du fait que les asiatiques sont beaucoup moins nombreux que les noirs et/ou maghrébin, de plus je voudrais juste preciser que sos racismes est contre TOUTE les formes de racismes, donc si tu es personnelement touché par du racisme a ton boulout ou autre, tu peux les contacters, ils t’aideront/conseilleront.

  2. Sur  »mr SUN » oui, vous avez raisons, seulement le problème est qu’ils ne se battent pas-comme les autre diversite = le CRAN etc…. pour que le pouvoir politique leur traite comme les autres DIVERSITES d’origine africaine ou maghrébine. Il suffit qu’ils s’expriment et FASSENT pression auprès de leurs élus quitte à dire à ces élus qu’ils voteront pour ceux qui plaident pour leurs causes. Une fois en Franc , l’assemblee? a changé de majorité pour une seule voix et eux ils sont rien qu’en Ile-de-France 500000 votants, il y a de quoi PESER.

  3. Je suis tout à fait d’accord avec l’auteur de ce courrier. La création d’une association qui aurait pour but de lutter contre les discriminations et le racisme anti-asiatique est une bonne idée. Cependant je me demande s’il ne serait pas plus simple d’intégrer des assos comme SOS racisme ou la LICRA.
    Ces associations en effet ne nous défendent jamais mais ont déjà une visibilité médiatique. S’il y avait plus de membres d’origine asiatique dans ces associations, peut être que nous serons plus entendus. De plus je suis sûre que les médias vont tout de suite nous taxer de communautarisme et vont déverser sur cette association tout le rejet qu’ils ont, mais n’osent pas le dire, pour le CRAN, CRIF etc.

  4. Salut, que les emerges (français d’origine asiatique) parmi les politiques de toute tendance ne renient pas leur origine car ÇA se voit. Au moment venu-moment politique- ils, ces emerges seront rejetés par leurs les politiques autre qu’asiatique vu qu’ils sont ingrats et les votants asiatiques leur feront PAYER leur jeu de cache-cache indigne de la mondialisation et des unions des pays ( u e’asian etc…)

  5. Bonjour, ce n’est pas  »en laissant durer, s’installer l’indifférence, le mépris » de la diversité asiatique sans réagir (comme fait le CRAN et d’autres) que ces mépris, indifference s’épuisent. Il faut que ces EMERGES dépassent le slogan  »communitarisme » car il s’agit de l’EQUITE,de l’égalité de traitement envers toutes les DIVERSITÉS cneres au PRESIDENT qu’on RÉCLAME. Le mauvais exemple est le  »deux poids deux mesures ».

  6. Ce manque d’équité … dans le traitement des citoyens du même pays-nation n’est pas digne du pays de la 1ere révolution, champion des droits de l’Homme… On de doit pas être donneurs des leçons au monde entier comme jusque la car il y a des revers de médaille à l’intérieur comme a l’extérieur de notre cher pays de droits de l’homme et des citoyens. Le grand défaut est que notre système est démocratique a majorité d’une seule voix donc les politiques jouent, a chaque élection les extrêmes DONT la majorité des votants sont d’origine DIVERSITÉ. Il y a un gagnant et comme on ne dure qu’un temps en politique on fait vite et tant pis pour ceux qui viennent après eux dont tant pis POUR LA FRANCE dans 50 ans?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez remplir le champs suivant pour valider votre commentaire. (champ obligatoire) *