Avenir des français d’origine asiatique

Lors de mon séjour à La Rochelle du 27/08 au 29/08 pour participer aux débats d’idée concernant les grands problèmes nationaux dont la diversité en France. Comme vous savez, cela fait deux ans que j’œuvre pour contribuer d’abord à nous encourager de prendre conscience que les français d’origine asiatique, pas bêtes pourtant et issus de la presque totalité des dirigeants politiques des pays anciens d’Indochine française entre autres et d’autres pays asiatiques n’avons pas notre place dans la participation aux décisions à caractère national dans notre propre pays, la France : Comment pouvons nous accepter de lier notre sort et celui de nos descendants sans pouvoir émettre nos idées, nos préférences et pourquoi pas nos exigences ?
Chacun de nous dans tous les coins de France quand il entre dans une mairie ou quand il sort d’un ministère ne voit, n’est ce pas que nos compatriotes d’origine africaine ou arabe, entre autres faisant partie de l’administration du pouvoir…etc. Quand on ne fait pas la politique, c’est la politique « qui vous joue » car tout est politique. On peut résumer en deux mots : « la politique, c’est une histoire d’estomac ». C’est pour cela que ceux qui sont plus malins que nous, ils aiment la politique.
Mon séjour à La Rochelle pour participer aux débats politiques, nombreux parmi les politiciens lors des débats ayant pour thème sur diversité, discrimination positive… Aucun de ces intervenants de valeur ne considèrent les français d’origine asiatique font partie d’une diversité alors que nos compatriotes d’origine africaine ou arabes sont considérés comme telle.
Le fait de ne pas citer les français d’origine asiatique, c’est une discrimination? Pourquoi  les autres diversités sont déjà installées au niveau national, y compris au gouvernement ? Ces intervenants ferment la porte sur notre nez ! Ceux qu’ils traitent de communautarisme notre désir d’accéder à notre place occupée par les autres pour le moment, ceux là ferment la porte au nez des français d’origine asiatique, c’est à dire ils nous laisse dehors pendant que les autres diversités sont déjà dedans. Fermer la porte d’entrée pour empêcher une partie des français d’accéder à leur place, celà s’appelle communautarisme.

Nous ne demandons pas de discrimination positive. Nous demandons simplement l’équité pour les français d’origine asiatique. Nous combattons les politiques qui feignent d’ignorer notre existence en tant que diversité : Au débat, un historien français malgré sa neutralité de l’historien, c’est à dire, vrai et neutre ne nous cite pas parmi d’autres diversités et je l’ai interpellé à ce sujet en plein débat : silence radio, personne n’a relevé ce que je dis. Beaucoup d’autres intervenants malgré leur discours intéressant nous ignorent comme l’historien. Est ce que c’est du communautarisme?

Soyons sincère envers nous même ! Est ce que le fait de ne pas être sollicité par le pouvoir public pour réfléchir sur les grands problèmes de la société est normal ? (C’est au pouvoir public de promouvoir notre diversité par des stages politiques, par des sensibilisations. C’est comme dans une famille, comme dans une nation, on donne la priorité aux faibles, exemple handicapés, personnes âgés).
A qui la faute ? D’ABORD A NOUS. Parce que, en fait ceux qu’ils ne s’intéressent qu’à l’argent, le pouvoir public nous laisse tranquille, car le gâteau (politique) n’est pas assez grand et on ne donne qu’à ceux qui réclament à cor et à cri leur part comme les autres diversités. Et on laisse à leur sort ceux qu’ils sont nonchalances, nostalgies du passé, leur critère de réussite est matériel (appartement, fond du commerce, grands diplômes de leurs enfants…etc.)
Le résultat de tout cela c’est quoi ? Vous êtes attaqués par les délinquances pour votre agent, vous êtes visités par le fisc pour soit disant votre fortune alors que vous ne partez même pas en vacances, vous ne fréquentez pas le cinéma…etc.)
De part ma fraternité envers nos compatriotes arabes et africains, j’ai remarqué que leur standing est même supérieur aux vôtres, ils ne s’inventent pas, là, c’est cela l’intelligence. Un exemple, quand ils se marient, ils changent cinq fois de costumes homme comme femme.   Avez vous fait autant ?

Comprenez moi, mes compatriotes, le but n’est pas de vous blesser mais essayer de vous mettre le pied à terre. Un autre exemple par rapport aux français d’origine africaine et arabe, nos amis intimes des français de souche sont rares. Savez vous pourquoi ? Nombreux d’entre nous invitent nos amis français de souche chez eux pour diner ou déjeuner, 10 fois, 20 fois et en retour ils ne sont pas invités, ils se plaignent, ils accusent nos amis français de souches de pas gentils. N’oublions pas que nos compatriotes de souches sont beaucoup plus évoluer que nous, ils n’invitent chez eux que ceux qu’ils considèrent comme leurs amis. Prenez mes affirmations du bon côté des choses car j’ai choisi ma mission difficile, non pas pour plaire.

Fraternellement vôtre avec dévouement.

Cuong PHAM PHU
Cercle de réflexion sur l’avenir des français d’origine asiatique.

2 réflexions sur « Avenir des français d’origine asiatique »

  1. Bonjour Cuong,

    Je voudrais te remercier pour ton blog qui est réellement un lieu d’échange et de partage.

    Française, d’origine lao-hmong, j’ai grandi en France avec un sentiment étrange de ne pas avoir ma place, étouffée par une éducation asiatique de respect et de soumission par rapport à l’extérieur. Ma mère nous répétait: » Soyez reconnaissants à la France de nous avoir accueillis, travaillez bien à l’école mais ne prenez pas la place d’un Français, ne faites pas de vagues, soyez obéissants et soumis. »…A l’adolescence, je me suis investie dans des activités bénévoles et volontaires (Aide à l’alphabétisation, soutien scolaire, soutien des familles dans les démarches administratives, dans un quartier difficile avec une majorité de Maghrébins et Gitans) Ce qui m’a valu des critiques de la communauté asiatique car ce n’était pas le rôle d’une jeune fille…Lorsque la Mairie m’a proposé par la suite, de devenir responsable de coordination de la jeunesse du quartier, j’ai accepté avec honneur. Sauf qu’au dernier moment, l’adjoint au maire a donné le poste à un « Beur » plus représentatif d’après lui, de la population du quartier…J’ai été très déçue de la politique:))

    Aujourd’hui, je me suis détachée du jugement des uns et des autres, j’ai pris le courage de sortir de l’ombre…

    Merci pour ton courage! A bientôt

    May kham

  2. Bonjour May, ne soyez pas déçue de vous être fait voler ce poste, je trouve que vous l’avez échappé belle plutôt ! Ce fut une experience instructive, mais je suis persuadé que vous trouverez bien mieux, avec des gens plus intéressants ; là, vous étiez partie pour des années de difficultés, de mesquineries, de bas complots sans fin, et de compromissions en lassitude , vous seriez arrivée usée et aigrie à la retraite ! Le mieux que vous pourriez faire maintenant serait un voyage pour réflechir, trouver des idées neuves pour votre avenir, loin des « quartiers » difficiles. Bonne chance à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez remplir le champs suivant pour valider votre commentaire. (champ obligatoire) *