Journalistes – Journalisme : gardons ce beau métier.

Ci dessous ma prise de position suite à l’article dans LeMonde : DSK à Pupponi : « les journalistes, c’est vraiment des pourris, tous »
En ce moment, tous les journalistes politiques, économiques… montent au créneau pour faire de la pub des « valeurs » défendues à la dernière minute par les candidats au poste du Président de la République.
Je remarque qu’il y a encore quelques mois, les valeurs que je portais pour défendre les paumés, les Français de seconde zone, les Français laissés-pour-compte étaient inconnues pour François Hollande, Nicolas Sarkozy…
Ces thèmes-là étaient tellement tabous aux yeux de François Hollande comme Nicolas Sarkozy que les journalistes (France télévision, Libération, le Figaro…) m’avaient déjà donné un rendez-vous mais ils font revirement au dernières minutes pour l’annuler. Car ils ont été intimidé par les principaux candidats à l’Elysée.
Je constate avec armertume que ceux qui ont annulé le rendez-vous courent auprès des grands candidats pour porter mes thèmes que j’ai défendus.
Mais je rends hommage à ceux qui m’ont reçu et me donnent la parole (Yasmine Chouaki-RFI, Gilles Cordillot-leParisien, Julien Maron-LaMarne, Yisi Qu-Regards sur la Chine, Tamara Lui-SingTao daily, Michèle Bouchet-Euronews)… Egalement à ceux qui ont le courage (LeMonde, le Nouvel Observateur, rue89…) de me recevoir mais ne me donnent pas (encore) la parole.
Amicalement. Cuong PHAM PHU.

Merci aux journalistes d’Euronews et toute équipe de votre accueil sympathique lors de notre rencontre dans votre siège à Champs Elysées.
euronews.JPG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez remplir le champs suivant pour valider votre commentaire. (champ obligatoire) *