Cuong PHAM PHU en visite à Moscou pour la Journée de la Victoire

Je suis en Russie pour faire avancer la cause des Français d’origine asiatique entre autres. Ce 8 mai à la Cérémonie présidée par l’Ambassadeur de France au statut à Moscou, pour la mémoire des pilotes français du régiment de chasse Normandie-Niémen, le sacrifice au combat de 42 compatriotes pilotes français sur 97,la seule unité française qui a combattu sur le front de l’Est aux côtés des Soviétiques.
IMG_20160508_121926

IMG_20160508_120613

IMG_20160508_115031

IMG_20160508_114651

IMG_20160507_093934

IMG_20160509_155343

Ma visite les sites touristiques vietnamiens, Tràng An – Bái Đính, bien avant les ambassadeurs Russie, USA

Ma visite les sites touristiques vietnamiens, Tràng An – Bái Đính bien avant les ambassadeurs Russie, USA…. http://tgvn.com.vn/mot-chuyen-di-nhieu-di-san-27706.html

L’interview de Cuong PHAM PHU par LEPETITJOURNAL.COM

J’ai donné un interview dans ce média pour les Français et Francophones à l’étranger.

Aujourd'hui rencontre avec Cuong Pham Phu, Français d'origine vietnamienne qui mène un véritable combat pour la représentation et l’avenir des Français d’origine asiatique.

Posté par Lepetitjournal.com Ho Chi Minh Ville sur mardi 15 décembre 2015

Ou voici le lien : http://www.lepetitjournal.com/hochiminhville/communaute-expat/communaute/233109-cuong-pham-phu-le-slogan-black-blanc-beur-prouve-que-les-francais-d-origine-asiatique-sont-les-oublies-de-la-societe-francaise

le petit journal 1

le petit journal 2

le petit journal 3

Voyage en Asie de Cuong PHAM PHU

Lors de mon voyage au Vietnam et au Cambodge en tant que élu, Conseiller municipal de Lognes et Fondateur du Cercle de réflexion sur l’avenir des Français d’origine asiatique. Mon voyage dans le but pour faire de la promotion des Français d’origine asiatique. J’ai eu nombreuses rencontres d’entretien avec les Français qui y vivent et travaillent.
Je suis très bien reçu particulièrement par le Premier secrétaire , Mr Vladimir Shustov à l’Ambassade de la fédération de la Russie au Vietnam, rue La Thanh à Hanoi.

Vladimir Shustov
avec le Premier secrétaire, Mr Vladimir Shustov à l’Ambassade de la fédération de la Russie au Vietnam

Viseth
Au Cambodge Avec Viseth, Commisaire de police, Colonel.

Anne Boulo
Avec Anne Boulo, Professeur d’école, élue conseillère consulaire représentante des Français de l’étranger au Vietnam.

Pierre Yves Clais
Avec Pierre-Yves Clais, Chef d’entreprise au Cambodge.

Marc De Muynck
Avec Marc De Muynck, Responsable associatif de l’association humanitaire au profit des enfants du Vietnam (orphelins, abandonnés, handicapés)…

Guillaume Crouzet, Dir Général et Pdt du Chambre du commerce au Vietnam
Avec Guillaume Crouzet, Directeur général et Nicolas DU PASQUIER, Président du Conseil d’Administration de la CCI FRANCE-VIETNAM (La Chambre de Commerce et d’Industrie Française au Vietnam).

Entretien à l’ambassade de France au Vietnam

En tant que Conseiller municipal de Lognes et Fondateur du Cercle de Réflexion sur l’avenir des Français d’origine asiatique j’ai entretenu Avec Monsieur Rémi Lambert, Premier Conseiller à l’Ambassade de France au Vietnam. Merci pour son accueil chaleureux et humain. L’entretien a duré pendant presque une heure nous permettait d’évoquer tous les sujets concernant les Français d’origine asiatique, les Français habitants au Vietnam, la promotion de la francophonie, les coopérations culturelle, économique pour développer l’amitié de longue date entre la France et le Vietnam.

Cuong PHAM PHU Et le Premier conseiller de l'Ambassade de France au Vietnam

http://www.ambafrance-vn.org/-L-Ambassade-

Ce jour, Hugo Chávez a 61 ans

À l’occasion du 61ème anniversaire de la naissance ce 28 juillet 2015 de Hugo CHAVEZ, mort assassiné trop tôt. Je suis invité à l’Ambassade de la République Bolivarienne du Venezuela en France.
Photo avec l’Ambassadeur et ses proches et photo avec mon ami, Général de Brigade, Miguel Morales, l’Attaché de défense.
Monsieur l’Ambassadeur qui connait super bien l’histoire de son peuple qui soutenait le Vietnam pendant la guerre contre les USA. Il a raconté que sachant un vietnamien Nguyen Van Troi sera exécuté par les USA, les partisans de Venezuela ont décidé de capturé un officier américains, son nom Michael Smolen pour échanger.

IMG_20150728_202540

IMG_20150728_213131

IMG_20150611_124941

Rencontre Lam Lê, cinéaste franco-vietnamien à Lognes

Bonjour,
En tant que Fondateur du Cercle de réflexion sur les Français d’origine asiatique, Je milite pour faire avancer les Français d’origine asiatique dans notre pays, la France depuis sept ans à traverse mon Blog et mon Cercle.
Ce témoignage de Lam Lê, cinéaste franco-vietnamien, venu à Lognes pour me rencontrer prouve la justesse de mon combat courageux.
Au revoir.
Cuong PHAM PHU.

Lam Lê et Cuong PHAM PHU à Lognes

Lam Lê

L’invitation de l’Ambassadeur de la Fédération de Russie

Mon combat pour les Français d’origine asiatique avec du courage et de la persévérance porte ses fruits et reçoit de plus en plus des soutiens, partout en France.
Je suis invité en tant que celui qui œuvre pour l’avancement des Français d’origine asiatique par l’Ambassadeur de la Fédération de la Russie à l’occasion de la Fête Nationale de la Russie.

IMG_20150608_195728

IMG_20150611_141128
Avec son Excellence l’Ambassadeur de la Fédération de Russie en Françce, Monsieur Alexandre ORLOV.

IMG_20150611_131340
Avec les Ambassadeurs du Burundi, du Togo, du Congo et du Centrafrique.

Des Rapatriés français d’Indochine

Après les accords de Genève sur le Vietnam signés en juillet 1954, lorsqu’une grande partie des ressortissants Français d’Indochine durent rentrer en France, l’État réquisitionna d’anciens camps militaires pour en faire des centres d’accueils. Sainte Livrade sur Lot fût l’une de leur destination. Le Centre d’Accueil des Français d’Indochine (CAFI) de Sainte Livrade existe toujours. Voici la présentation par mon ami Daniel FRËCHE, Président de l’Association CEP (COORDINATION DES EURASIENS DE PARIS) :

Rencontre avec Mohamed MECHMACHE

Rencontre amicale avec Mohamed MECHMACHE, Président ACLEFEU (Association Collectif Liberté, Égalité, Fraternité, Ensemble, Unis), est un collectif français ayant vu le jour à Clichy-sous-Bois au lendemain des « révoltes sociales » de novembre 2005. Le nom de l’Association est Assez le feu.
Une rencontre très fraternelle avec Mohamed, candidat diversité frère. Mohamed connait très bien Lognes.

avec Mohamed Mechmache

Rencontre – message d’appréciation

Dans le cadre de mon travail pour faire la promotion des Français d’origine asiatique pour qu’ils participent à la vie politique et publique en France. Je viens de recevoir par émail ce texte suite à notre rencontre à Lognes.

« Monsieur Cuong PHAM PHU,
Je vous remercie sincèrement pour m’avoir donnée le tempos et pour m’avoir accordée de faire l’interview.
Grâce à vous, je peux comprendre la raison pour laquelle vous vous engagez dans un milieu politique. L’interview était très riche et impressionnant. J’ai regardé votre blog au mois de mars et le début de ce mois. Je m’excuse de ne pas pouvoir tenir compte de votre rencontre avec le MCFV du 13 avril 2014.
Je souhaiterai participer la réunion qui aura lieu au mois de mai si vous me permettez.
En vous renouvelant mes remerciements, je vous pris d’accepter mes salutations les plus cordiales. »

Rencontre avec le MCFV

Très belle rencontre avec le MCFV du 13 avril 2014. (Mouvement des Citoyens Français d’Origine Vietnamienne). Je suis très honoré par l’invitation.
Parmi les cinq invités, mon intervention a été remarquée et applaudie par les plus nombres des participants. Voici, Un message de Monsieur Nguyen, un participant à cette rencontre :
« Bonjour Cuong, Je suis content d’avoir de tes nouvelles! Encore toutes mes félicitations pour ton parcours et ton intervention du dimanche…
Tu es un homme de cœur et de conviction, ce qu’il faut pour avancer et bien avancer…
@ bientôt j’espère!
Thân mê’n »

?????????????????????????

DSCF4370

Rencontre Thierry Mariani

Dans le cadre de mon travail de promotion des Français d’origine asiatique pour les faire sortir du statut de citoyens de seconde zone afin qu’ils participent à la gestion de notre pays, la France en prenant des décisions politiques, économiques, sociales dans tous les niveaux, locale et gouvernemental et ce, de toutes les convictions politiques ainsi que de tous les professions. Après avoir été convié à l’Elysée au mois de décembre 2012, je vais m’entretenir prochainement avec Thierry Mariani, ancien ministre, Vice-président de l’UMP, Député de la 11e circonscription des Français de l’étranger notamment en Asie (Laos, Chine, Cambodge, Vietnam…).
Vous pouvez me faire parvenir vos idées et vos remarques. Je vais transmettre vos remarques à l’occasion de cette rencontre.

  thierry-mariani-voeux.JPG

070220131629.jpg

 

la-11e-circonscription.JPG

 

Capture d’écran sur lepoint.fr  / lien de l’article ici

jm-ayrault.JPG

 

 

Rencontre Amirul Arham, cinéaste.

Dans le cadre de mon travail de promotion des Français d’origine asiatique pour les faire sortir du statut de citoyens de seconde zone afin qu’ils participent à la gestion de notre pays, la France en prenant des décisions politiques, économiques, sociales dans tous les niveaux, locale et gouvernementals et ce, de toutes les convictions politiques ainsi que de tous les professions. J’ai rencontré Amirul Arham, d’originaire de la Bangladesh,  cinéaste, producteur de film documentaire notamment sur l’eau (l’eau du diable ici). Il a aussi réalisé un film sur Muhammad Yunus, le banquier des pauvres, qui a reçu le prix Nobel de la paix il y a quelques année (2005).

avec-amirul.jpg

amirul-arham.JPG

Note d’information numéro 19 de Cuong PHAM PHU

Note d’information numéro 19 de Cuong PHAM PHU du 22 décembre 2012
Elu, conseiller municipal de Lognes
Ancien candidat aux élections législatives en juin 2012.

Lors de la dernière séance du conseil municipal du 17 décembre 2012, Michel Ricart, le maire de Lognes et « faiseur de roi » de tous ses lieutenants et subalternes depuis plus de 20 ans en tant qu’ex-Président du SAN entre autres (avec le budget de 116 millions d’euros), sans oublier le budget plus de 1,2 milliard d’euros de l’actuel sénateur Vincent Eblé, toujours Président du Conseil général de Seine-et-Marne. Dans ces deux budgets-là, il ne faut pas oublier les voitures de fonction, l’essence gratuite, les appartements de fonction, donc gratuits, etc.  Michel Ricart d’habitude « présidait » toujours dans l’atmosphère solennelle, pire qu’à l’Elysée (« Présider » est sa formule, quand il ne veut pas donner la parole ou quand il coupe la parole ; Et, cela  rappelle l’expression de Lionel JOSPIN : « Présider autrement »), maintenant change de tactique pour clouer mon bec. Michel Ricart prend donc la tête de ses sous-ordres pour faire le brouhaha permanent à chaque fois que c’est à mon tour de présenter mes idées à la réunion du conseil municipal. Voilà, après mes présentations à cette réunion, le maire, Michel Ricart, a dit de la « Démocratie de ces pays » en me donnant la parole pour faire allusion aux pays d’origine des Lognots.  Cela veut dire qu’il se moque des pays d’origine des Lognots : du Laos, du Vietnam, du Cambodge, de la Chine, ceux qui les font roi. Pour faire suite à ça, lors de mes distributions des tracts en tant qu’élu de Lognes,  le maire, Michel Ricart, s’est présenté avec une dizaine de ses lieutenants dans une rue de Lognes pour m’intimider, moi, élu comme eux tous; que va t-il faire d’autres encore? Peut-être dans l’avenir, il va dire que je suis un fou.  Michel Ricart me considère comme un réfugié qui vient d’arriver en me disant qu’il allait appeler la police, alors que je suis élu comme lui et j’étais candidat aux élections législatives et que si je suis élu, je suis donc son député. Et, ci-joint, ma plainte à la police de Noisiel et je vous fais remarquer que la police de Noisiel préfère taire son nom.
Alors que, même à mon niveau, je suis convié à l’Elyée, le maire, Michel Ricart me méprise. Nombreux sont ceux qui comprennent que c’est la fin de règne, la retraite approche et il n’a plus rien à perdre. Par contre, ses collègues restent silencieux car, ils ont des choses à perdre.  Ce changement à 360 degrés en « président » le conseil municipale avec le brouhaha permanent lors de mes interventions le prouvent. Michel Ricart, faiseur de roi, aime beaucoup parler et parler seul (Nous devons nous souvenir qu’il était de la motion de Ségolène ROYAL, c’est-à-dire pour la démocratie participative). Cette fois ci, le compte rendu municipal refuse par Monsieur le chef du cabinet de Michel Ricart de mettre au courant les Lognots de mes opinions sur l’augmentation exceptionnelle de la subvention pour l’association « Grain d’image » de 1200 € ayant pour Président Monsieur BOLLOT, mari de Madame Thin Manichanh BOLLOT, (elle a signé le tract pour soutenir Vincent Eblé qui a le slogan mensonger : « Chaque jour à vos côtés » contre Victor TRUONG, patron du Century 21 à Lognes, Victor TRUONG est décédé peu de temps après l’élection en 2009 par chagrin.  Madame BOLLOT est membre du conseil municipal que Monsieur Ricart, maire de Lognes, présente comme quelqu’un qui sauvegarde l’intérêt des Français d’origine asiatique à Lognes. Il s’agit d’une augmentation de 1200 € pour une association qui fait des photos pendant qu’il y a d’autres associations ne reçoivent que 16 € ou  24 € !  Alors que nous sommes en crise, il faut savoir économiser l’argent de nos contribuables lognots et ce n’est pas de l’agent de Monsieur Ricart, ni Monsieur Eblé qui sortent de leurs poches.
Pourquoi suis-je contre cela ? Car, Monsieur BOLLOT avait traité mes tracts que je distribue devant les Lognots, devant moi et devant son épouse le jour du repas de la fête des retraités de « papier à cul ». Madame BOLLOT, d’origine asiatique n’arrive même pas à convaincre son mari, Français de souche de s’intéresser aux intérêts des Français d’origine asiatique. Il est donc difficile pour eux de croire qu’elle arrive à convaincre des Français de souche dont surtout ses chefs comme Michel Ricart, Vincent Eblé,… de s’intéresser aux intérêts des Français d’origine asiatique, Lognots.
J’ai été convié à l’Elysée. Il n’y avait que cinq invités, justement avant la fête asiatique du Têt de fin d’année avec les Présidents de l’UGVF (Vietnam), l’ULF (Laos), le CRAAF (Chine, l’adjoint au maire du 13e arrondissement où se concentre la majorité des Français d’origine asiatique de France et de notre capitale), l’IPA (Inde). J’étais le seul parmi les cinq invités à ne pas être Président d’une association qui tourne vers le pays d’origine et je faisais comprendre clairement à nos interlocuteurs  de l’Elysée que j’orientais les Français d’origine asiatique à 100% vers notre Nation, qu’ils se donnent à 100% à la France, rien que pour ne pas être traités d’ingrats et en contre partie, pour être dignes de participer à l’élaboration en idée aux plans nationaux pour faire avancer la France. Tandis que les quatre autres associations orientent nos compatriotes d’origine asiatique vers leur pays d’origine qui font que ces « asiatiques » deviennent des citoyens hybrides, ni Français, ni Vietnamien, par exemple. Et, pour avoir les mêmes capacités pour se battre au plus tard avec les compatriotes d’autres composantes de notre Nation dans les domaines d’emploi,… En plus, ces associations font double d’emploie avec les services des ministères : de la Coopération, des Affaires étrangères, de la Sociale, de la Culture,… du gouvernement français.
Les Français d’origine asiatique ne doivent pas être traités de nonchalants, d’ingrats et sans ambitions car, on n’est né qu’une fois dans la vie, l’ambition fait du bien, non seulement, à soi même, mais à la société, donc à la Nation tout entière. A quoi bon d’avoir des diplômess, d’être traité d’élite, d’avoir gaspillé l’argent de l’Etat pour sa formation… juste pour travailler, avoir une famille et des satisfactions matérialistes. Ce n’est pas une vie ça ! Et, surtout, quand on est accueilli par un pays généreux comme la France, on doit prouver sa reconnaissance et sa gratitude. Un peu de sang de Ho-Chi-Minh, Mao Zedong, Nehru, Gandhi, Sukarno, Souphanouvong, Souvanna Phouma… et qui d’autres encore ?
Par conséquent, soyez ambitieux et reconnaissants pour mener votre vie dans l’intérêt de la France.
Cuong PHAM PHU, élu conseiller municipal de Lognes.

 101220121548.jpgporte-plainte-michel-ricart.JPG

 

 dsc00025.JPG

 à l’Elysé en compagnie de Madame Constance RIVIERE, Conseillère du Président de la République en Institutions, Société et Libertés publiques…; de gauche à droite : le président de l’IPA (Inde); le président de l’ULF (Laos); le président du CRAAF (Chine); le président de l’UGVF (Vietnam).

La rencontre avec l’UVR

Aujourd’hui dimanche 9 décembre 2012, je suis invité par le Président de l’UVR, résidant en Seine-et-Marne pour me réunir avec eux en tant qu’observateur. Pendant toute la réunion, je me suis intéressé au débat dans un esprit solidaire et fraternel car comme vous savez, j’encourage tous ces Français d’origine asiatique et ce, quel que soit leur bord politique et leur condition sociale à participer activement dans la vie politique, économique, syndicale, associative de notre pays, la France.
Parce que nous devons prouver notre qualité de Français à part entière et pratiquer  dans la mesure du possible à émettre les idées, à participer à la gestion du pays et ce, dans tous les échelons nationaux car notre avenir et celui de nos enfants, nos descendants en dépend :
Par conséquent, ce qui est bon pour les Français d’origine asiatique est bon pour notre nation, la France. Puisque nous sommes une des composantes importantes de notre nation, chère patrie, France.
Ce débat était animé et je le trouve très intéressant, actif, ouvert, fraternel.
Je remercie le Président pour son esprit fraternel et ouverture. C’est ce qui faut, car nous sommes encore en retard et nous sommes encore trop timides par rapport aux autres diversités qui participent déjà aux prises des décisions politiques, économiques, sociales comme vous savez.
Avec dévouement.
Cuong PHAM PHU
Elu, conseiller municipale de Lognes
Ancien candidat pour être député de Seine-et-Marne en juin 2012
Ancien candidat aux élections cantonales, canton de Torcy, Bussy-Saint-Georges… en mars 2011
Fondateur du Cercle de réflexion sur l’avenir des Français d’origine asiatique.

La cause nationale que je fais la promotion.

Dans la cause nationale que je fais la promotion, il y a des Français de tous bords, des Français d’origine asiatique qui votent à gauche, qui votent à droite, qui votent FN, peu importe pour moi.
Ce qui m’importe, c’est  promouvoir des Français d’origine asiatique pour qu’ils soient citoyens à part entière et quelle que soit leur opinion. Cuong Pham Phu.
marie-jo-zimmermann.JPG

thierry-mariani.JPG

yves-jego.JPG

Note d’information de Cuong PHAM PHU

Note d’information numéro 14 de Cuong PHAM PHU
Élu, conseiller municipal de Lognes
Ex-candidat aux élections législatives en juin 2012
Ex-candidat aux élections cantonales en mars 2011, Canton de Torcy, Bussy-Saint-Georges…
Fondateur du Cercle de Réflexion sur l’avenir des Français d’origine asiatique
Blog : www.cuongphamphu.fr depuis 2008.

Bonjour,
Je viens vous informer que dans le cadre de mes actions pour m’occuper de l’avenir des Français d’origine asiatique en France, je suis convié à l’Elysée par la Présidence de la République française au mois de décembre. A cette occasion, j’aurai des entretiens sur les problème des institutions, société et libertés publiques, etc.
Lors de ces entretiens, je ferai également part de vos suggestions, de vos avis à mes interlocuteurs au sein de l’Elysée. D’ici là vous pouvez m’envoyer vos idées.
Amicalement.
Avec dévouement.
Cuong Pham Phu.

Un africain qui retrouve ses racines au Vietnam

Savez vous que des milliers de nord et africains ont été en Indochine française dont j’ai parlé déjà dans mon article sur les Français d’origine asiatique.
Voici une histoire émouvante d’une personne et qui me soutient lorsque j’étais candidat pour être Député de Seine-et-Marne en juin 2012 :

Extrait – Dédicace du livre

À tous les soldats africains morts sur le champ de bataille au Viêt Nam. Ils ignoraient souvent la cause pour laquelle ils combattaient dans ce pays. Beaucoup y sont morts, sans véritablement laisser de traces dans la dignité, comme du bétail destiné à la consommation. Nous n’avons pas le droit de les oublier. Ils sont tombés au champ d’honneur, pour la gloire et la grandeur de la France. Une stèle funéraire, ou un mémorial, devrait être érigée pour eux dans chaque pays d’Afrique concerné. Nous avons un devoir de mémoire pour honorer ces vaillants héros d’une guerre, dont les enjeux ne les concernaient pas directement.

À tous les mutilés africains et à tous les Anciens Combattants d’Afrique de la guerre du Viêt Nam. Ils sont nombreux à vivre à ce jour en dessous du seuil de pauvreté, parfois dans une déchéance totale. Pourtant, ils ont permis d’une certaine manière à la France d’éviter une cinglante humiliation au Viêt Nam, malgré la défaite historique de Diên Biên Phu, au nord-ouest du Viêt Nam, près de la frontière du Laos. Aujourd’hui, ces valeureux vétérans vivotent. Ils perçoivent des pensions de retraite ridicules et outrageusement discriminatoires de l’Etat français. Ces allocations sont sans aucune commune mesure avec les innombrables sacrifices consentis pour la « mère-patrie » de l’époque coloniale. Des décisions ont été prises, seulement en 2007, pour corriger cette injustice, mais elles tardent à se mettre en place.

À tous les enfants et petits-enfants des Anciens de l’Indochine dont les parents ont été des soldats en provenance d’Afrique, de France ou des Etats-Unis d’Amérique. Nous sommes la manifestation du témoignage d’une période stupide et horrible de l’histoire de l’humanité. Soyons aujourd’hui la passerelle socioculturelle de la fraternité entre tous les peuples du monde.

À tous ceux qui cherchent, parfois désespérément, un parent cher, un père, une mère, un fils, une fille, un époux, une épouse, un être qu’ils chérissent. Ils peuvent avoir le cœur meurtri par l’angoisse d’un échec dans leurs investigations. Je les exhorte à ne jamais perdre espoir malgré le découragement qui les harcèle. La bataille qu’ils mènent est noble. Les crises émotionnelles sont fréquentes et parfois imprévisibles. Elles doivent fortifier leur détermination et leur pugnacité à poursuivre ce juste combat : atteindre leur objectif, contre vents et marées. La victoire finale est à ce prix.

À tous ceux qui s’y reconnaîtront d’une manière ou d’une autre, par une projection rétrospective des traitements iniques endurés et des frustrations poignantes vécues dans leur enfance ou dans un passé récent. Ils étaient à une certaine époque, et peut-être même toujours, la proie toute désignée d’une injustice flagrante de leur environnement. Quelles recommandations leur prodiguer ? Le pardon n’est-il pas la réponse à ces épreuves vexatoires et à ces pratiques oppressives ? C’est certainement une piste à explorer.

Introduction

Roger Morati est originaire de la colonie française de Côte d’Ivoire, en Afrique de l’Ouest. Comme de nombreux Africains, il est enrôlé de force comme supplétif de l’armée française. Il part pour le front au Viêt Nam, puis en Algérie. Démobilisé, il rentre en Côte d’Ivoire. Son fils, Jansen Morati, le rejoint en famille, après avoir séjourné six ans dans un établissement à caractère social. La vie du jeune Jansen prend alors une tournure dramatique.  Dans sa solitude de souffre-douleur de ses parents, Jansen cherche à s’accrocher, avec acharnement et obstination, à un point d’ancrage. L’image de sa mère, dont il n’a aucun souvenir, lui revient sans cesse à l’esprit. Il s’agrippe désespérément à cette bouée de sauvetage imaginaire. Il veut la rejoindre à tout prix, sans véritablement mesurer l’ampleur d’un tel projet démentiel.

Adolescent, son rêve utopique de gamin fait progressivement place à une volonté farouche à rechercher sa mère. Il lui faut absolument réussir ses études pour envisager sereinement une telle aventure. Jansen Morati est toutefois quelque peu perturbé par un certain nombre d’appréhensions. Des images terrifiantes et révoltantes sur le Viêt Nam s’entrechoquent sans cesse dans son esprit. Les séquences TV, montrant les bombardements au napalm des B52 américains contre la population vietnamienne l’indignent. Sa mère n’est-elle pas parmi ces victimes innocentes ? L’évacuation en catastrophe des derniers soldats américains et du personnel de l’ambassade des Etats-Unis à Saïgon le 30 avril 1975 le laisse perplexe. Il est cependant scandalisé de voir les scènes de reportage télévisé de ces nombreux Vietnamiens refoulés sans ménagement aux grilles de cette représentation diplomatique. Les troupes du Général Vô Nguyên Giap sont sur le point de s’emparer de Saïgon, la capitale du Viêt Nam du Sud. Les cris des femmes et des enfants, suppliant de les laisser franchir le portail de l’ambassade des Etats-Unis, lui transpercent le cœur. Sa mère, qui s’est probablement rangée du côté de l’Occident depuis la défaite de la France face au Viêt Nam, n’est-elle pas dans cette foule compacte ? N’y aura t-il pas des déportations et des règlements de compte après le départ des Américains ? Peut-être sa mère a-t-elle cherché à fuir par la mer ? A quel prix ? Les naufrages des « boat people » vietnamiens sont une véritable catastrophe humanitaire. Souvent ces malheureux fugitifs sont jetés à la mer par les pirates qui les attaquent pour les dévaliser. Sa mère ne fait-elle pas partie de ces victimes ? A moins que son embarcation ait chaviré quelque part, en mer de Chine ? Les chances de retrouver les traces de sa mère s’amenuisent dans son esprit, mais elles renforcent sa détermination à se rendre au Viêt Nam pour en avoir le cœur net.

Adulte, Jansen Morati focalise sa raison d’être sur un objectif extrêmement précis : réussir son parcours professionnel à tout prix. Il veut ainsi accéder à un certain statut social pour se donner les moyens financiers d’envisager un voyage au Viêt Nam. Sa promotion en entreprise est heureusement au rendez-vous. C’est une chance inespérée pour lui. Le déclic pour entreprendre ce voyage peut maintenant être enclenché. Avant de passer à l’action, des questions, de plus en plus récurrentes dans ses méditations, deviennent obsessionnelles. Comment retrouver sa mère ? Par où commencer ? Où peut-elle bien être ? Est-elle toujours en vie ? Comment les Vietnamiens vont-ils accueillir celui dont le père les a combattus pendant la guerre ? N’est-ce pas risqué d’entreprendre un déplacement au Viêt Nam ? Après maintes réflexions, la décision de Jansen Morati est prise. Il doit se rendre sur place au Viêt Nam pour rechercher sa mère et ses parents maternels.

jean-mouti.jpg

Déplacement de François Hollande au Laos – Le Point

Vu dans Le Monde.

à mes amis Français et surtout aux Français d’origine laotienne qui m’aiment et qui me soutiennent nombreux, plus nombreux par rapport à ceux d’origine du Vietnam (je suis d’origine du Vietnam, né à Hanoi mais l’origine de mes parents est au Sud à Quang Nam).
C’est la première fois que le Président de la République François Hollande va au Laos. La France donne de l’importance au Laos. C’est la première fois depuis 1981 car dans la première période de la gauche de 1981 à 1995, c’est-à-dire pendant cette période, François Mitterrand de gauche n’est pas allé au Laos une seule fois au contraire il est allé au Cambodge comme de Gaulle qui voulait le retour de la France en Indochine pour garder la francophonie, il a fait un discours retentissant à Phnom Penh. C’est un discours digne de la France.

En parallèle à cet évènement  Je vous signale également que je vais rencontrer Franz-Olivier Giesbert, Directeur du magazine Le Point qui a publié un article sur les Français d’origine asiatique et j’ai donné mes opinions concernant cet article ici. Cette rencontre nous permet  d’échanger les points de vue.
Si vous avez des remarques, des avis à transmettre à Franz-Olivier Giesbert, je vous demande de me les transmettre.
Bien à vous.

Cuong Pham Phu
Elu conseiller municipal à Lognes.
Fondateur du Cercle de réflexion sur l’avenir des Français d’origine asiatique
Ancien candidat pour être Député de Seine-et-Marne en juin 2012

capturer-laos.JPG

Du fleuve rouge au Mekong – musée Cernushi

Au début du XXe siècle, l’Etat français encouragea des artistes à enseigner et à établir des écoles d’art ici comme dans ses autres colonies. En 1910, il créa le Prix de l’Indochine qui offrit à des artistes français une bourse en Indochine. Cette présence artistique contribua à l’ouverture en 1924 de l’Ecole des Beaux-Arts de Hanoï, sous la direction du peintre Victor Tardieu, appuyé par un jeune Vietnamien, Nguyen Nam Son. L’Ecole accueillit de nombreux professeurs qui formèrent les artistes indochinois aux techniques occidentales: architecture, peinture, sculpture, arts appliqués. Des écoles d’arts appliqués furent également créées.
Témoignages émouvants d’une fusion entre deux civilisations, les œuvres présentées dans cette exposition font revivre une époque et nous offrent une promenade dans un pays attachant .

Cette exposition jusqu’au 27 janvier 2013 se propose de présenter la vision des peintres français sur le Vietnam de la fin du XIXe siècle aux années cinquante et grâce à la mise en place des écoles d’art (l’Ecole de Thu-Dau-Mot en 1901 – L’Ecole d’Art de Bien Hoa en 1903 – l’Ecole des Arts Décoratifs de Gia-Dinh en 1913 et l’Ecole supérieure des Beaux-Arts de Hanoi en 1924), l’interprétation par les peintres vietnamiens de leur propre culture.

Rencontre avec la Directrice du musée Cernushi Christine Shimizu.

christine-shimizu-_-cuong-pham-phu.jpg

Lettre du Chef de Cabinet du Président de la République

Je reviens vers vous pour vous informer du progrès dans mes activités relativement à la promotion de l’avenir des Français d’origine asiatique dans notre pays, la France.
La prochaine rencontre avec des personnalités du pouvoir autour de quelques associations sera organisée à l’Elysée que je vous tiendrais au courant du résultat bénéficiant au Français d’origine asiatique dans notre pays que j’œuvre depuis quelques années.
Veuillez croire à mes sentiments respectueux et d’amitié fraternelle.

Cuong Pham Phu

lettre-du-chef-de-cabinet-du-president-de-la-republique.JPG

Nouvel an laotien – Boun Pimay Laos

J’ai été à la cérémonie de nouvel l’an laotien à Bussy-Saint-Georges (Seine et Marne). La photo avec le Prince et le Roi du Laos, nous sommes en conversation sur la situation des Français d’origine asiatique.  J’ai déjà rencontré le Roi à l’Hôtel de Ville de Paris il y a trois ans à l’occasion de la fête bouddhiste du Vésak  (cliquer ici article).

boun-pimay-lao-2012-en-seine-et-marne.JPG

Lettre de recommandation – soutien

Mes amis, C’est l’un des nombreux soutiens significatifs que j’ai reçus. Je reçois chaque jour de plus en plus des soutiens. Ma lutte, c’est votre lutte. Pour faire gagner l’intérêt général. Pour faire gagner la nation.
J’ai des soutiens de tous bords pour ma candidature à la députation en Seine-et-Marne. Alors que mon concurrent, numéro 1 du PS départmental a pour des soutiens uniquement des fonctionnaires, élites, nabab…

lettre-de-mr-bernard-le.JPG

Mort de Raymond Aubrac, le dernier grand résistant

Je présente mes condoléances à la famille et aux proches de Raymond Aubrac. Je l’ai rencontré et nous avons pu parler et échanger sur les sujets concernant l’avenir de notre nation.
C’est un grande Homme, Ami du Vietnam et infatigable (Sa venue pour  rencontrer les collégiens du collège Camille Claudel dans le 13e arrondissement de Paris  était annulée juste quelques jours avant son décès).
Reposez en paix!
Cuong Pham Phu

Je mets ci-dessous également le texte de  Léon Nguyen, Président de l’ADRI (Association de Défense des Rapatriés d’Indochine) qui m’avait demandé de publier son texte :

Raymond Aubrac: une cérémonie aux Invalides
Par Florent BOUTET
Raymond Aubrac était né le 14 juillet 1914 à Vesoul.
AFP

Une cérémonie en l’honneur de Raymond Aubrac, aura lieu lundi 16 avril 2012 à 10 heures aux Invalides à Paris. Le résistant, qui a vu le jour le 31 juillet 1914 à Vesoul, sera ensuite inhumé en Saône-et-Loire, auprès de son épouse, Lucie.
Le grand résistant Raymond Aubrac, l’une des dernières personnalités de la Résistance à avoir connu Jean Moulin, est mort mardi 10 avril 2012 au soir à l’hôpital militaire parisien du Val-de-Grâce à l’âge de 97 ans.
Cofondateur du mouvement Libération Sud, Raymond Aubrac était le dernier survivant des chefs de la Résistance réunis et arrêtés en juin 1943 à Caluire, près de Lyon, avec le chef du Conseil national de la Résistance (CNR) Jean Moulin. Sa femme Lucie Aubrac est morte en 2007 à l’âge de 94 ans. Le président Jacques Chirac lui avait rendu hommage lors d’une cérémonie aux Invalides.

Notre modeste association (ADRI) dont le comité de parrainage comprenait Raymond Aubrac tient à témoigner de sa gratitude et de sa reconnaissance pour ses nombreux combats dont le nôtre, qui n’était pas le plus important. Raymond Aubrac était ami avec le Vietnam et c’est ainsi que, lors de la conférence de Fontainebleau en 1946,  le président Ho Chi Minh avait quitté la délégation officielle, logée au Royal Monceau avec tous les honneurs de la République, et s’était invité chez les Aubrac à Soisy Montmorency où il dormit à même le plancher.
Le grand résistant s’était rendu au colloque organisé en 2004 (28/29/30 octobre 2004) à Sainte-LIvrade sur Lot par les défenseurs du CAFI à l’occasion du 50ème anniversaire des accords de Genève du 20 juillet 1954.
Nous invitons ceux qui le peuvent à assister à la cérémonie officielle d’hommage de la République au grand résistant, ce lundi 16 avril.
Léon Nguyen
Président de l’ADRI

hochiminh_and_bebet.JPG

La fille de Raymond Aubrac, Elisabeth Aubrac et son épouse Lucie Aubrac avec Ho Chi Minh en 1946.

Mort de Richard Descoings, Directeur de Science-Po

Je présente mes condoléances à la famille et aux proches de Richard Descoings.
Cet homme qui veut faire la promotion de la diversité, des étudiants issus des quartiers populaires.
Nous avons pu parlé et échangé des sujets sur la diversité après mon intervention au forum Diversité en 2008 parrainé par Nicolas Sarkozy, Président de la République.
Richard Descoing a le mérite de rendre  les élites moins arrogants.
Cuong Pham-Phu.

mon-intervention-forum-diversite-08.jpg

Journalistes – Journalisme : gardons ce beau métier.

Ci dessous ma prise de position suite à l’article dans LeMonde : DSK à Pupponi : « les journalistes, c’est vraiment des pourris, tous »
En ce moment, tous les journalistes politiques, économiques… montent au créneau pour faire de la pub des « valeurs » défendues à la dernière minute par les candidats au poste du Président de la République.
Je remarque qu’il y a encore quelques mois, les valeurs que je portais pour défendre les paumés, les Français de seconde zone, les Français laissés-pour-compte étaient inconnues pour François Hollande, Nicolas Sarkozy…
Ces thèmes-là étaient tellement tabous aux yeux de François Hollande comme Nicolas Sarkozy que les journalistes (France télévision, Libération, le Figaro…) m’avaient déjà donné un rendez-vous mais ils font revirement au dernières minutes pour l’annuler. Car ils ont été intimidé par les principaux candidats à l’Elysée.
Je constate avec armertume que ceux qui ont annulé le rendez-vous courent auprès des grands candidats pour porter mes thèmes que j’ai défendus.
Mais je rends hommage à ceux qui m’ont reçu et me donnent la parole (Yasmine Chouaki-RFI, Gilles Cordillot-leParisien, Julien Maron-LaMarne, Yisi Qu-Regards sur la Chine, Tamara Lui-SingTao daily, Michèle Bouchet-Euronews)… Egalement à ceux qui ont le courage (LeMonde, le Nouvel Observateur, rue89…) de me recevoir mais ne me donnent pas (encore) la parole.
Amicalement. Cuong PHAM PHU.

Merci aux journalistes d’Euronews et toute équipe de votre accueil sympathique lors de notre rencontre dans votre siège à Champs Elysées.
euronews.JPG

Voeux 2012 du Viet Vo Dao – Seine et Marne

Je remercie Francis et tous les membres du VIET VO DAO de vos voeux. A mon tour, je vous souhaite une excellente année 2012 pour vous qui sont les membres de cette discpline qu’on connait le succès partout en France ainsi que vos proches.
Vous avez déjà la force, je souhaite que votre but soit transformé. C’est-à-dire la force serait utile.
Fraternellement.
Cuong PHAM PHU.

viet-vo-dao-seine-et-marne-77-francis.JPG

Obsèques de Madame Danielle Mitterrand à Cluny – Liem Hoang Ngoc

En tant que socialiste, je ne comprends pas que Liem Hoang Ngoc (que j’ai déjà parlé de lui ici) seul député d’origine asiatique ne se donne pas la peine de se déplacer pour occuper la place réservée pour lui lors des obsèques de Madame Danielle Mitterrand à Cluny.
Les asiatiques ont toujours la réputation de ne pas être ingrats.
Cuong PHAM PHU

PS du 13e arrondissement de Paris – Lettre à Cédric Viot

Cher Cédric,
Cher camarade,

Tu n’es plus secrétaire de la section Paris-est du 13e arrondissement (section de Jean Marie Le Guen) à partir de ce soir. Mais j’attends toujours que tu honores ta promesse de me rencontrer pour parler du sujet des communautés françaises d’origine asiatique dans le 13e arrondissement.
Tu as abandonné la promesse faite à moi, c’est exactement comme tu as abandonné à partir de ce soir le combat à mener contre Chenva Tieu (un article sur lui ici) qui est envoyé par Sarkozy pour piquer la place de Jean Marie Le Guen – ton patron.
Quand je dis que tu abandonnes, c’est parce que tu m’as dit que tu as plein de militants d’origine asiatique dans ton section dont tu avait été secrétaire. Cela veut dire que tu ne prends pas la responsabilité de mobiliser les Français d’origine asiatique pour Jean Marie Le Guen ?
Cela ne m’étonne pas de toi parce que tu renies toujours ce que tu dois faire. J’espère que ton successeur aura une autre idée des Français d’origine asiatique que toi.
J’attends toujours un entretien avec toi.
Amicalement
Cuong PHAM PHU.

Cérémonie en Hommage aux Militaires Français – l’Arc de de Triomphe

C’est la deuxième année consécutive que je participe à la journée « Hommage à tous les militaires français tombés en Missions et Opérations Extérieures » à l’Arc de Triomphe (l’année dernière, c’était le samedi 23 octobre 2010, sous la pluie battante). J’ai rencontré  mes frères d’armes venus de toutes régions de notre pays. Ci dessous, une photo avec le Président National de la FNAM, Laurent ATTAR-BAYROU. Une autre avec mon ami (eurasien, sa mère d’origine du Laos) aux Invalides, après la cérémonie en Hommage Nationale pour le Général Bigeard avec la présence de l’ancien président de la République Valéry Giscard d’Estaing et le Premier Ministre François Fillon où j’avais occasion d’entretenir avec la veuve du Général (photo ici).

cuong-et-president-de-la-fnam-2.JPGcuong_jean-le-roy.jpg

le-president-fnam.JPG