Note d’information numéro 19 de Cuong PHAM PHU

Note d’information numéro 19 de Cuong PHAM PHU du 22 décembre 2012
Elu, conseiller municipal de Lognes
Ancien candidat aux élections législatives en juin 2012.

Lors de la dernière séance du conseil municipal du 17 décembre 2012, Michel Ricart, le maire de Lognes et « faiseur de roi » de tous ses lieutenants et subalternes depuis plus de 20 ans en tant qu’ex-Président du SAN entre autres (avec le budget de 116 millions d’euros), sans oublier le budget plus de 1,2 milliard d’euros de l’actuel sénateur Vincent Eblé, toujours Président du Conseil général de Seine-et-Marne. Dans ces deux budgets-là, il ne faut pas oublier les voitures de fonction, l’essence gratuite, les appartements de fonction, donc gratuits, etc.  Michel Ricart d’habitude « présidait » toujours dans l’atmosphère solennelle, pire qu’à l’Elysée (« Présider » est sa formule, quand il ne veut pas donner la parole ou quand il coupe la parole ; Et, cela  rappelle l’expression de Lionel JOSPIN : « Présider autrement »), maintenant change de tactique pour clouer mon bec. Michel Ricart prend donc la tête de ses sous-ordres pour faire le brouhaha permanent à chaque fois que c’est à mon tour de présenter mes idées à la réunion du conseil municipal. Voilà, après mes présentations à cette réunion, le maire, Michel Ricart, a dit de la « Démocratie de ces pays » en me donnant la parole pour faire allusion aux pays d’origine des Lognots.  Cela veut dire qu’il se moque des pays d’origine des Lognots : du Laos, du Vietnam, du Cambodge, de la Chine, ceux qui les font roi. Pour faire suite à ça, lors de mes distributions des tracts en tant qu’élu de Lognes,  le maire, Michel Ricart, s’est présenté avec une dizaine de ses lieutenants dans une rue de Lognes pour m’intimider, moi, élu comme eux tous; que va t-il faire d’autres encore? Peut-être dans l’avenir, il va dire que je suis un fou.  Michel Ricart me considère comme un réfugié qui vient d’arriver en me disant qu’il allait appeler la police, alors que je suis élu comme lui et j’étais candidat aux élections législatives et que si je suis élu, je suis donc son député. Et, ci-joint, ma plainte à la police de Noisiel et je vous fais remarquer que la police de Noisiel préfère taire son nom.
Alors que, même à mon niveau, je suis convié à l’Elyée, le maire, Michel Ricart me méprise. Nombreux sont ceux qui comprennent que c’est la fin de règne, la retraite approche et il n’a plus rien à perdre. Par contre, ses collègues restent silencieux car, ils ont des choses à perdre.  Ce changement à 360 degrés en « président » le conseil municipale avec le brouhaha permanent lors de mes interventions le prouvent. Michel Ricart, faiseur de roi, aime beaucoup parler et parler seul (Nous devons nous souvenir qu’il était de la motion de Ségolène ROYAL, c’est-à-dire pour la démocratie participative). Cette fois ci, le compte rendu municipal refuse par Monsieur le chef du cabinet de Michel Ricart de mettre au courant les Lognots de mes opinions sur l’augmentation exceptionnelle de la subvention pour l’association « Grain d’image » de 1200 € ayant pour Président Monsieur BOLLOT, mari de Madame Thin Manichanh BOLLOT, (elle a signé le tract pour soutenir Vincent Eblé qui a le slogan mensonger : « Chaque jour à vos côtés » contre Victor TRUONG, patron du Century 21 à Lognes, Victor TRUONG est décédé peu de temps après l’élection en 2009 par chagrin.  Madame BOLLOT est membre du conseil municipal que Monsieur Ricart, maire de Lognes, présente comme quelqu’un qui sauvegarde l’intérêt des Français d’origine asiatique à Lognes. Il s’agit d’une augmentation de 1200 € pour une association qui fait des photos pendant qu’il y a d’autres associations ne reçoivent que 16 € ou  24 € !  Alors que nous sommes en crise, il faut savoir économiser l’argent de nos contribuables lognots et ce n’est pas de l’agent de Monsieur Ricart, ni Monsieur Eblé qui sortent de leurs poches.
Pourquoi suis-je contre cela ? Car, Monsieur BOLLOT avait traité mes tracts que je distribue devant les Lognots, devant moi et devant son épouse le jour du repas de la fête des retraités de « papier à cul ». Madame BOLLOT, d’origine asiatique n’arrive même pas à convaincre son mari, Français de souche de s’intéresser aux intérêts des Français d’origine asiatique. Il est donc difficile pour eux de croire qu’elle arrive à convaincre des Français de souche dont surtout ses chefs comme Michel Ricart, Vincent Eblé,… de s’intéresser aux intérêts des Français d’origine asiatique, Lognots.
J’ai été convié à l’Elysée. Il n’y avait que cinq invités, justement avant la fête asiatique du Têt de fin d’année avec les Présidents de l’UGVF (Vietnam), l’ULF (Laos), le CRAAF (Chine, l’adjoint au maire du 13e arrondissement où se concentre la majorité des Français d’origine asiatique de France et de notre capitale), l’IPA (Inde). J’étais le seul parmi les cinq invités à ne pas être Président d’une association qui tourne vers le pays d’origine et je faisais comprendre clairement à nos interlocuteurs  de l’Elysée que j’orientais les Français d’origine asiatique à 100% vers notre Nation, qu’ils se donnent à 100% à la France, rien que pour ne pas être traités d’ingrats et en contre partie, pour être dignes de participer à l’élaboration en idée aux plans nationaux pour faire avancer la France. Tandis que les quatre autres associations orientent nos compatriotes d’origine asiatique vers leur pays d’origine qui font que ces « asiatiques » deviennent des citoyens hybrides, ni Français, ni Vietnamien, par exemple. Et, pour avoir les mêmes capacités pour se battre au plus tard avec les compatriotes d’autres composantes de notre Nation dans les domaines d’emploi,… En plus, ces associations font double d’emploie avec les services des ministères : de la Coopération, des Affaires étrangères, de la Sociale, de la Culture,… du gouvernement français.
Les Français d’origine asiatique ne doivent pas être traités de nonchalants, d’ingrats et sans ambitions car, on n’est né qu’une fois dans la vie, l’ambition fait du bien, non seulement, à soi même, mais à la société, donc à la Nation tout entière. A quoi bon d’avoir des diplômess, d’être traité d’élite, d’avoir gaspillé l’argent de l’Etat pour sa formation… juste pour travailler, avoir une famille et des satisfactions matérialistes. Ce n’est pas une vie ça ! Et, surtout, quand on est accueilli par un pays généreux comme la France, on doit prouver sa reconnaissance et sa gratitude. Un peu de sang de Ho-Chi-Minh, Mao Zedong, Nehru, Gandhi, Sukarno, Souphanouvong, Souvanna Phouma… et qui d’autres encore ?
Par conséquent, soyez ambitieux et reconnaissants pour mener votre vie dans l’intérêt de la France.
Cuong PHAM PHU, élu conseiller municipal de Lognes.

 101220121548.jpgporte-plainte-michel-ricart.JPG

 

 dsc00025.JPG

 à l’Elysé en compagnie de Madame Constance RIVIERE, Conseillère du Président de la République en Institutions, Société et Libertés publiques…; de gauche à droite : le président de l’IPA (Inde); le président de l’ULF (Laos); le président du CRAAF (Chine); le président de l’UGVF (Vietnam).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez remplir le champs suivant pour valider votre commentaire. (champ obligatoire) *