Fleur Pellerin – l’interview par Daniel Schick, Europe 1

J’ai écouté l’interview de Fleur Pellerin sur Europe1 et je veux participer au débat, ma réponse en tant que militant PS.
Bien entendu  je suis heureux de voir qu’elle est nommée, elle a la chance d’être une femme car François Hollande pratique la parité totale.
Il ne faut pas qu’elle pense qu’elle est à sa place car elle a fait, je cite  « un engagement très fort pendant la campagne présidentielle ». Elle oublie donc  des centaines de milliers militants PS,  beaucoup sont vieux, beaucoup sont morts, beaucoup se sont lassés et dégoutés, etc. Des millions de ces militants espèrent avoir une place, sans jamais être même élu conseiller municipal.
Oui. Fleur Pellerin a oublié des militants PS. C’est un sujet que j’évoque depuis des années. Et, en plus, à cause de la parité qui fait diviser la moitié de chance des garçons.
Si on accepte la logique de Fleur Pellerin, c’est-à-dire elle est à sa place parce qu’elle « a fait un engagement fort ». Il y aura donc des milliers de ministre comme elle.

En rejetant la représentation de la diversité asiatique, elle rend obsolète la déclaration de son patron, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault devant l’Assemblée nationale, devant les élus du peuple lors de son discours de la politique générale qu’il a dit de son gouvernement : « Ce gouvernement, il est aux couleurs de la France »

Je déplore que le gouvernement a pris Fleur Pellerin parce que c’est une enfant qui est adoptée avec réussite donc bien intégrée. Car, si on accepte ce raisonnement on rejette 99% des Français d’origine asiatique car on n’est pas tous adoptés. Elle a aussi oublié le sort malheurex de certains des enfants coréens adoptés comme elle. Je trouve les politiques sont très peu courageux car c’est la première fois qu’on nomme un ministre asiatique mais originaire de l’adoption.

Je critique Fleur Pellerin dans mes prises de position précédemment et aussi dans ce texte mais je veux être juste avec Fleur Pellerin, pourquoi le journaliste ne pose pas ces questions aux autres Ministres de diversité et ils sont nombreux : Kadre Arif, Yamina Benguigui, Georges Paul-Langevin, Christiane Taubira,  Najat Vallaud-Belkacem, Victorin Lurel.

Pour moi, la diversité asiatique reste toujours en seconde zone parce que, même une Ministre, c’est-à-dire le numéro un n’est pas acceptée et en plus est cible des attaques et balances.
Les journalistes n’osent jamais poser ces questions comme celles à la destination de Fleur Pellerin aux autres diversités. Car cela crée le racisme, etc.

Cuong Pham Phu. Fondateur du Cercle de réflexion sur l’avenir des Français d’origine asiatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez remplir le champs suivant pour valider votre commentaire. (champ obligatoire) *