Lettre de Cuong Pham Phu à Lionel Jospin

Ma lettre à Lionel Jospin, Président de la commission chargée de la rénovation et de la déontologie de la vie publique; Télécharger en format PDF ici : cuong-pham-phu-_-lionel-jospin.PDF

Bonjour Lionel, cher camarade,

Je reviens vers toi cette fois ci pour manifester ma satisfaction et celle de nos amis de te revoir à la lumière en tant que Président de la commission chargée de la rénovation et de la déontologie de la vie publique nommé par le Président François Hollande à qui tu as confié le poste de Premier secrétaire de notre parti, le PS, pendant très longtemps, presque 12 ans.

Je dis que je reviens vers toi car déjà en 2006, je t’avais fait part de mon désaccord avec Christophe Caresche qui te critiquait, qui disait : « des manifs de militants PS contre lui, rue du Regard », à ton domicile dans le journal Le Monde daté du 28 septembre 2006. (Ci-joint le texte).

Aussi, je t’écris, à toi qui est Président de la commission car je suis de la motion C, membre du Conseil fédéral du PS en Seine-et-Marne, élu conseiller municipal à Lognes, issu de la liste PS . Je me considère donc comme rénovateur à mon niveau et j’ai eu énormément des contacts avec tous nos responsables du premier plan et de toutes sensibilités dans le PS sur ce sujet. Par exemple, tu trouveras ci-jointe la lettre de Martine Aubry (pour ne parler que d’elle), qui a apprécié mes démarches en tant que militant du parti en Seine-et-Marne et également dans la France entière car en tant qu’ancien légionnaire et français d’origine asiatique (Diversité), j’ai plaidé la cause des Français de seconde zone de toutes origines et surtout de ceux qui viennent d’Asie en particulier, parmi lesquels il y a énormément anciens militaires, boat-people de l’ancienne Indochine.

La Seine-et-Marne où je milite surtout dans la Marne la Vallée et où se trouve la majorité des Français d’origine asiatique, sans oublier Paris où je fréquente régulièrement ses quartiers de 13e arrondissement, Belleville, 18e, 19e, etc. pour militer. Je n’ignore pas que la Seine-et-Marne et à Meaux était ton ancien lycée et tes anciens amis asiatiques te sont chers.

Je t’écris pour te dire également que j’étais candidat aux élections législatives en juin 2012 comme Emeric Bréhier, Eduardo Rihan Cypel et Olivier Faure mais je ne suis pas élu car je ne suis pas le candidat du système ni un baron local. Et, Emeric Bréhier est nommé maintenant Secrétaire national à la rénovation du parti. Alors qu’il n’a pas su initier à cette politique en Seine-et-Marne en tant que numéro un, je ne vois pas pourquoi on lui fait confiance au niveau national et au niveau national, il n’est pas le numéro un. S’il t’arrive de penser à lui pour faire partie de ton équipe au niveau local, je me permets de te suggérer de prendre connaissance de ce qui se passe en Seine-et-Marne depuis quelques années avec lui, en tant que numéro 1 PS 77.

Je te dis cela car je suis sûr que tu as pris connaissance de l’article paru dans le Monde daté du 05 août 2012 intitulé : « Mettons la responsabilité au cœur de la réforme des institutions politiques » en tant que co-signataire. Ce qu’ils proposent sont en contradiction dans les pratiques en Seine-et-Marne où je suis témoin depuis quelques années et que j’ai combattu les pratiques envers de ceux qui l’ont proposé dans le journal Le Monde (ci-joint le texte que j’ai passé pour protester ce que j’affirme).
Au sujet de la représentation de diversité, Emeric Bréhier a patronné la désignation un européen pour la représentation de diversité de Seine-et-Marne, il est élu maintenant en tant que représentant de diversité visible en Seine-et-Marne et maintenant en France puisque c’est un député.

Tu sais Lionel, si je suis candidat du système, c’est-à-dire j’ai les mêmes « pouvoirs » qu’eux (Emeric Bréhier, Eduardo Rihan Cypel, Olivier Faure), les citoyens de seconde zone voteront pour moi mais pas pour eux car ils savent que j’ai envie de les servir, comme preuve : je leur propose de laisser 60% de mon salaire de député. Si j’ai les même « pouvoirs » qu’eux, les défavorisés choisissent de me confier leurs problèmes car je suis leur semblable et je ne suis pas celui qui pense qu’être élu pour se servir mais je pense qu’un élu doit servir. Les votants défavorisés et surtout ceux qui parlent moins bien le français s’identifient à moi mais non pas à ceux qui parlent mieux qu’eux.

Tu sais, ce n’est pas parce que je suis défavorisé en tant que d’origine étrangère que j’ai subi tous ces problèmes (voir mes textes : empêchement d’être candidat, etc.). Mais, même un Français de souche, Alain Fröchen (voir le texte de son épouse), mon ami, militant historique, surdiplômé qui a des problèmes aussi grave car comme moi, il essaie de servir et de ne pas se servir comme nos barons locaux, sans se souciaient de l’intérêt suprême de notre parti (voir mes textes, Vincent Eblé, Michel Ricart font la campagne européenne, Olivier Faure traité comme paria, etc.)
Bref, je te fais part du résumé de ce qui se passe en Seine-et-Marne et partout ailleurs c’est-à-dire notre parti PS, notre direction ne sont pas soutenus comme les listes électorales établis par notre parti et même saboter par les barons locaux qui entretiennent les réseaux locaux sans se souciaient de l’intérêt suprême de notre parti le PS et encore moins respecté les consignes du parti.

Cher Lionel, tu vois c’est eux qui font partie de ce qui ont empêché ton retour en politique lors des primaires en 2006 car ils ont choisi Dominique Strauss Kahn avec Anne Sinclair sont venus à Lognes ; Pierre Moscovici est venu plusieurs fois à Lognes, invité par Vincent Eblé, président du Conseil général, Sénateur depuis octobre 2011. Lognes, où j’habite et où je suis élu, conseiller municipal issu de la liste PS. Ils ont choisi Dominique Strauss Kahn qui n’a pas accepté de s’effacer pour toi en 2006.

Le but de cette lettre est de te rencontrer pour te rendre compte à vive voix le restant des problèmes de notre parti en Seine-et-Marne où Lognes est la ville phare pour le PS (Vincent Eblé, Président du conseil général, Michel Ricart, Président du SAN). Et de te faire part de mes propositions sur la rénovation politique en général et de notre parti car je suis membre de la motion C, j’ai donc des idées sur la rénovation que tu es chargé de mettre en pratique.

En attendant ta convocation, je te prie de croire cher camarade, Président de la commission mes sentiments de respect et d’amitiés socialistes.

Cuong Pham Phu
Élu conseiller municipal de Lognes.

*La réponse de Christophe Caresche :

christophe-caresche-jospin-reponse-a-cuong-pham-phu.JPG

*Appel de collecte suite à la casse de la voiture d’Alain :

collecte-suite-la-casse-de-voiture-ebrehier.JPG

*l’échec de l’élection européenne :

lechec-de-lelection-europeenne-lognes.JPG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez remplir le champs suivant pour valider votre commentaire. (champ obligatoire) *