Ma lettre à l’Association des Jeunes Chinois de France

Lognes, le 08 octobre 2012.

A l’Association des Jeunes Chinois de France.

Chers amis,

Nous nous connaissons depuis longtemps car j’avais  fréquenté souvent votre association et nous avons pris des repas ensemble avec votre organisation.
Comme vous savez, je suis français d’origine vietnamienne et en créant mon Blog et mon Cercle de réflexion sur les Français d’origine asiatique depuis 2008, j’ai le but de faire promotion de tous les Français d’origine asiatique en France. J’ai une sympathie particulière pour vous, ceux qui sont jeunes, dynamiques, diplômés… car je compte sur vous avec vos atouts d’intégration facile dans la communauté française, vous pouvez aider nos aînés à s’intégrer également dans la communauté nationale française.
Comme vous savez, les Français d’origine asiatique depuis toujours ont la conviction que nous ne sommes pas victimes de raciste. Depuis longtemps, depuis 100 ans, à l’époque Indochine française (Laos, Vietnam, Cambodge), nos aînés, ceux qui sont en France bien avant l’indépendance de l’Indochine par exemple ainsi que ceux qui viennent après pour leurs études savent très bien que la communauté française nous appelait « petit chinois » avec sourire, c’est-à-dire avec très bien bienveillance et fraternité.

Je suis étonné que vous les jeunes, nés en France ou ont grandi en France crée l’association en vous appelant « Jeunes Chinois de France », j’aurais aimé entendre l’appellation « Jeunes Français d’origine chinoise ». Vous voyez par rapport au terme « petit chinois » vous mettez à l’écart les autres Français d’origine asiatique non chinois. Et, justement c’est la période où la Chine, très puissance financière et politique au niveau internationale. Dans cette ambiance là et en période de crise ne vous étonnez pas qu’il y a des réactions comme certains comportements communautarismes.

Dans ma mission qui est de faire la promotion des Français d’origine asiatique, je ne fais pas de différence entre eux (qu’ils viennent de Bangladesh, ce sont des Français qui ont bénéficié de l’amour de la France et qui doivent donc servir la France, rendre la monnaie à la France, un point, c’est tout. ).
Il n’y a rien de choquant que ceux qui contribuent à fabriquer un gâteau se le partagent d’une façon équitable. C’est pour cela que je ne cesse de pousser les Français d’origine asiatique de tout âge à garder dans l’âme et dans la pratique la priorité pour notre Nation , la France. C’est-à-dire dans tout ce qu’on fait, ce qui n’est pas dans l’intérêt de la France, on ne le fait pas.

Je vais vous passer à l’occasion un article dans un journal qui écrit qu’à Paris les patrons des hôtels sélectionnent le clientèle car ils veulent réserver le calme, la tranquillité, l’intimité, côté privé pour ses clients. Ces patrons qui disent tout haut. Est ce qu’ils sont racistes ou ils font simplement une stratégie commerciale ?
Quand les gens dans la rue parlent très haut et très fort et surtout ne parlent pas le français mais dans leur langue. Et d’autres gens  ne sont pas contents car cela leur dérange; Est ce qu’ils sont racistes ? Pourquoi ils n’ont pas le droit de manifester leur mécontentement ? C’est normal qu’il y a des inquiétudes et dans un pays démocratique on peut s’exprimer.

Bien amicalement

Cuong Pham Phu
Elu, Conseiller municipal de Lognes
Fondateur du Cercle de réflexion sur l’avenir des Français d’origine asiatique
Ancien candidat pour être député de la Seine-et-Marne en juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez remplir le champs suivant pour valider votre commentaire. (champ obligatoire) *