Les Inrockuptibles – Asiatiques en politique

Vu dans l’Inrockuptibles
…Les politiques ne jouent pas le jeu

Voici le passage qui me concerne : »Pour la communauté asiatique, l’effet miroir est loin d’être systématique. Avec son air déterminé, Cuong Pham Phu, est technicien dans une grande surface en Seine-et-Marne après un service dans la Légion Etrangère. Il a lancé le Cercle de réflexion sur l’avenir des Français d’origine asiatique dont la page Facebook compte 316 membres et tient un blog, où il raille ces « premiers arrivés » qui représentent l’ »élite ». Celui qui met une énergie considérable à parler un français délié malgré un accent marqué n’a pas été élu aux cantonales de 2011. Il s’était présenté sur une liste indépendante après avoir quitté le PS, accusant les grands partis de réserver trop peu place aux minorités.  »

Eléonore Sok Halkovich

Ce texte a parlé de moi en bien et mes qualités foncières sont  mises en valeur par rapport à toutes les autres personnes citées. (air déterminé, Légion Etrangère, a lancé le Cercle de réflexion, la page Facebook, le Blog, énergie considérable, français délié…). Je donnerais mon avis sur les personnes citées dans cet article ultérieurement.
Je donne ici quelques précisions : Je ne suis plus au PS car j’ai été candidat à l’élection cantonale contre un candidat, vice-président du conseil général 77 investi par le PS parce que je veux garder ma conviction car, pour moi, l’intérêt de la nation, l’intérêt du pays est supérieur à celui du parti. Dans mon cas, ce n’est pas un candidat sur liste comme Liem Hoang Ngoc ou Jean-Vincent Placé mais j’ai été candidat au suffrage universel direct, par les électeurs, le peuple. C’est un scrutin uninominal.
Je me mets en dehors du parti pour garder ma conviction. Et j’ai raison car François Hollande ne serait pas élu par les socialistes (qui ont tous un travail par les collectivités territoriales -fonctionnaires territoriaux) mais il espère avoir les voix par les non socialistes aussi).
Concernant la phrase : «…accusant les grands partis de réserver trop peu place aux minorités ». Je souhaite également préciser (ou expliquer) : Cela concerne tout le monde. Et c’est n’importe qui, n’importe quelle couleur, pour avoir une place, c’est-à-dire un part du gâteau : C’est dur !
Regardez les cas de Ségolène Royal, François Fillon, Claude Guéant…pour avoir une circonscription… C’est lamentable ! Pour eux : ancienne candidate à la Présidentielle 2007, Premier ministre, ministre de l’Intérieur qui nomme les Préfets…C’est comme ça.  Et pour vous, les sans voix? Comment vous faites ? C’est pourquoi je me bats pour tous les Français, ceux qui sont sans voix, qui ne sont pas privilégiés car, ils ne pèsent pas dans la société donc ils ne peuvent pas décider de l’avenir de leur propre pays, leur propre Nation, l’avenir de leurs enfants. Et, je veux que tous les Français même ceux qui ne sont pas privilégiés se sentent représenter.
Cuong PHAM PHU.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez remplir le champs suivant pour valider votre commentaire. (champ obligatoire) *