Ma réponse à ceux qui me critiquent

Ma réponse à Suze Slakemoth, qui critique mon français, elle est d’origine asiatique mais jamais eu d’amis vietnamiens ou asiatique, Bac +10,

Madame, je n’ai pas à polémiquer sur votre position politique, indochinois, chinois, …etc. Franchement, je n’arrive pas deviner vos convictions politiques. Une chose est sûr, c’est que vous êtes plus complexée que clairvoyante : j’aurais aimé que vous vous associiez à vos semblables élites, diplômés… qui ne voient que le fond de mes démarches et non pas la forme c’est-à-dire mon français médiocre.
Grâce à des gens comme vous qui sont bons en français, je peux me permettre d’être faible en français. Je n’ai que le Bac vietnamien car je suis formé au Vietnam et j’ai la nationalité française après mon engagement de cinq ans comme légionnaire. Si peu intellectuel comme moi, obligé de penser aux moins favorisés que vous et à vous même c’est-à-dire Bac +10 (vous pouvez préciser votre titre pour être plus claire que Bac +10), c’est parce que cette cause nationale (les Français d’origine asiatique sont encore au seconde zone sont inclus les diplômés dont à les sortir de là pour être citoyens à part entière) n’intéresse pas des surdiplômés comme vous qui croient bien intégrés, ne fréquentant pas du tout vos compatriotes d’origine,…etc. N’oubliez pas que la cause que j’ai défendue c’est-à-dire sortir les Français d’origine asiatique à la lumière puisque ce ne sont pas les moins éduqués et si cette cause là obtient de bons résultats, ce seront des gens diplômés comme vous qui bénéficieront des avantages, être nommé, avoir des promotions,… mais pas des gens non diplômés.
Vous voyez, des gens nonchalants qui oublient même leur origine, des fois n’osent pas parler leurs langues d’origine,… sont incapables d’épouser cette cause nationale pour aider leurs compatriotes d’origine car ils sont très peu intégrés politiquement, socialement, syndicalement par rapport aux autres diversités. A quoi bon de parler bien français si on ne veut pas utiliser cet atout pour être intellectuels utiles à la société car c’est une façon plus noble de payer ses impôts. Parler bien le français est idéal mais on n’attend pas d’être parfait en français pour être utile à la société.
De toute façon, vous même comme vos semblables comprennent très bien mon français et je vous assure que les faibles, les mal favorisés, ceux qui parlent moins bien français s’identifient à moi mais pas à vous.

Je vous juge sur le fond mais vous ne me jugez que sur la forme. C’est aux autres de nous juger donc.
Sans rancune mais soyons adultes.

Cuong Pham Phu
élu conseiller municipal de Logne
Fondateur du Cercle de réflexion sur l’avenir des Français d’origine asiatique
Ancien candidat pour être Député de Seine-et-Marne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez remplir le champs suivant pour valider votre commentaire. (champ obligatoire) *