Triste constat : le PS, machine à perdre

Triste constat : Le PS, machine à perdre.

Martine Aubry, numéro un du PS, invitée sur TF1 20 heures, lundi 22 août 2011, a lancé un appel aux cumulards du PS d’arrêter leur égoïsme en partageant les responsabilité avec les militants de base qui les font roi.
Depuis très longtemps, j’ai participé à la « campagne de dénonciation » des cumulards – des barons, des nababs dans notre parti, le PS.
Nous avons constaté qu’au lendemain (dès le matin) de la réflexion de Martine Aubry sur ce sujet, Pierre Moscovici (ancien strauss-kahnien, soutien de Hollande) fait obstacle à la proposition d’arrêter le cumul proposé par Martine Aubry.

J’ai eu un entretien avec Moscovici lors de son passage en 2009 à Lognes où j’habite ; J’ai également discuté avec son ancien mentor DSK. Il est venu avec sa femme à Lognes pour participer aux repas organisé par les élus PS lognots après avoir soutenu Chevènement en quittant le parti, puis Ségolène Royal en 2007 et ils soutiennent Hollande maintenant). Désormais, tous les lieutenants de DSK se dispersent (LeGuen dans la 13e arrondissement de Paris – il y a une semaine était avec Ségolène Royal, depuis hier avec Hollande, Cambadalis à Paris, Coumet, le Maire de 13e arrondissement de Paris ne sait plus à qui il faut soutenir et attendre en septembre pour décider pour mieux contrôler les militants PS qui ne veulent plus rester larbins éternels de sa section PS).
Comme dans le 13e arrondissement de Paris, le plus grand quartier « chinatown » en Europe, qualifié à tort de fief strauss-kahnien, à Torcy et Lognes ou vivent la majorité des communautés françaises d’origine asiatique en France (dont le Maire, avait abandonné le PS pour suivre Chevènement puis revenir au PS et cumule des postes : Maire, Président du SAN, Président du SIETREM ; Quand à son premier adjoint, Vincent Eblé, ancien strauss-kahnien, actuel avec Hollande et Ministre de Transports si Hollande est élu, Président du Conseil général, tête de la liste à l’élection de Sénat, futur sénateur sans compter d’autres fonctions rémunérées, vice-présidents ici et là) où les 50% des habitants sont d’origine asiatique – vivent dans leur ghetto sont des citoyens de seconde zone.

Laurent Fabius – soutien de Martine Aubry, est venu à Torcy à la demande du conseil général sortant – un des cumulards au moment des élections cantonales en mars 2011 pour le soutenir et j’ai été candidat contre ce Vice président du conseil général. (je suis membre du Conseil fédéral du PS de la Seine et Marne au titre de la motion C et non cumulard et surtout non conditionnel à ces nabab ). Ce Vice président du Conseil général, cumulard, maintenant soutient Hollande. Quelle ingratitude vis à vis de Fabius donc Aubry! Face à ces retournements de veste sans cesse et sans vergogne, les militants perdent la tête et ils ne savent plus à qui il faut suivre. Ils sont donc des larbins et comme des moutons.

Ces cumulards, cumulent des postes afin de toucher beaucoup d’agent pour créer et entretenir leur réseau. Ces nababs sont Présidents partout pour distribuer des postes – le travail, voiture de fonction…

Au moment des élections, ils sont des candidats éternels. C’est pour cela que moi, pour soutenir ma cause qui est de faire sortir les Français d’origine asiatique de leur statut de seconde zone, j’ai été candidat aux élections cantonales contre le vice président du Conseil général. Ce n’est pas par plaisir mais je suis obligé d’affronter car il n’y a qu’eux, pas d’autres. Les militants sont rendus comme larbins – 99,99% ne sont (jamais) même pas au conseil municipal, c’est le plus bas échelon mais nécessaire pour évoluer.

Ces lieutenants, conducteurs de la machine à perdre ne respectent jamais leur promesse. (Ex, François Lamy, Directeur de campagne de Martin Aubry n’a pas confirmé un rendez vous depuis avril 2009 avec moi). Ils préfèrent vivre entre eux, faire des discours entre eux car ce sont des cumulards. Ils se soutiennent entre eux, ils se solidarisent car s’il y a un qui disparaît, les autres aussi vont disparaître.

J’ai fait part de ma proposition d’anti-cumulards, de promouvoir des militants de base, y compris ceux qui sont dans le privé et ouvriers, employés (car les militants larbins sont tous vieux, âgés et avoir un travail par ces cumulards, des fonctionnaires de collectivité territorial avec voiture de fonction).
Martine Aubry est d’accord avec ma proposition (voici jointe la lettre de Martine Aubry). Mais, malheureusement, elle est contrée par ces lieutenants de toutes motions (sauf la motion C car Benoit Hamon n’a aucun poste donc il n’est pas un cumulard). A tel point que pour intimider Martine Aubry, certains sont devenus candidats au primaire comme Valls, Montebourg.
Tant que le PS n’arrive pas à résoudre le problème de cumul, les militants de bases – larbins éternels ainsi que le peuple travailleur et abandonné ne voteront pas pour eux .

Qu’on retire le permis de conduire à ses conducteurs de la machine à perdre qui ne sont que des cumulards, égoïstes et qui dupent les militants paumés, travailleurs méprisés, laissés pour compte, ceux qui les font roi depuis éternité.

Ces cumulards empêchent la compétition mais en plus de ça, ils intimident les prétendants avec tous leurs atouts. Cette façon de procéder empêche l’émergence du sang neuf, l’épanouissement des idées, et la démocratie tout court dans le parti. Ont ils honte de leurs actes ? Il faut qu’ils répondent de ces actes anti-démocratiques, anti-progrès, anti-peuple, anti-travailleurs donc anti-national. Il n’y a que leur carrière personnelle à eux qui compte ; Ils bloquent carrément l’avancement de notre société. C’est cela la fraternité ? C’est cela le droit de l’Homme ? Ces cumulards sont des arrivistes, égoïstes, et anti-peuple, anti- progrès.
Vu l’évolution négative et dramatique au niveau social du pays, s’ils n’arrêtent pas leur arrogance et leur méprise du peuple, ils auront sûrement l’occasion de rendre des comptes.
Je leur demande de regarder autour d’eux. Ils voient bien qu’il y a des gens qui sont mille fois plus puissance, mille fois plus riche qu’eux et ceux là sont en train de rendre des compte au peuple opprimé et méprisé.

Je leur dis qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire, sinon ils sont responsables de l’échec du PS lors des élections prochaines.

Cuong PHAM PHU

25-08-2011-lettre-de-martine-aubry.JPG

16 réflexions sur « Triste constat : le PS, machine à perdre »

  1. bonjour,

    je souhaiterais corriger quelques contre verités:
    Jean Marie Le guen a donné son parrainage a Segolene Royal cela n’a pas de valeur de soutien, je vous conseille de reprendre ses declarations, elles sont publiques …..

    le maire a chois d’attendre et ne prendra position que le 15 septembre mais je tiens à vous rassurer, il sait tres bien ce qu’il fait …

    pour ma part, le secrétaire de section que je suis a choisi de soutenir Hollande en juin

    d’autre part , c’est aussi l’endroit ou tu trouveras le plus de proches de DSK ….j’en suis navré pour toi …

    je souhaitais te l’ecrire

    bien à toi

    cédric Viot
    secrétaire de section 13e Est

  2. Bonjour Cédric,

    Je crois percer ton message, ce que je retiens c’est que tu es moins agressif vis à vis de moi qu’avant.
    Tu seras sûrement surpris que je ne suis pas comme tu penses. C’est à dire, on est pas loin l’un de l’autre.
    Que penses tu si je te propose de te rencontrer pour nous parler de vive voix, toi et moi comme les militants de base en laissant à côté tout le reste. Fais moi une proposition.
    Amicalement.

    Cuong PHAM PHU.

  3. volontiers ,

    je te rappelle que mon ton a été au même niveau que le tien ni plus ni moins ageréssif

    bien à toi

  4. Bonjour Cédric,

    Je t’ai proposé de te voir; Tu m’as répondu « volontiers » comme un grand sans me fixer un rendez-vous. Va au bout de tes idées. Je te signale que François Hollande me tutoie toujours (aujourd’hui à 13H00). Moi, je ne fais que des propositions constructives et ce, à découvert par conséquent tu ne risques rien en discutant avec moi des problèmes de notre parti, le PS.

    Je te rappelle que nos deux entretiens dans ton bureau de Directeur de cabinet de Jérôme Coumet, Maire du 13e arrondissement de Paris « n’ont rien donné » et je constate que pendant ces deux année passées j’attends toujours de toi les améliorations au niveau de la promotion politique dans notre parti et précisement dans le 13e des communautés françaises d’origine asiatique qui sont les plus nombreux en France dans ton secteur.<br /><br />
    Je te signale qu’aucun militant du PS d’origine asiatique ne participe aux réunions de notre parti dans ton arrondissement alors que tu dis qu’ils sont très nombreux : C’est à toi d’en tirer la conclusion.
    Je te redemande de me fixer un rendez vous. Je suis libre les mardi,mercredi, jeudi après 18H00. Et en ce moment je suis libre tous les jours j’usqu’à la fin de la semaine prochaine, 4 septembre.
    Amicalement.
    Cuong PHAM PHU.

  5. bonjour,

    Nous devons pas assister aux même réunions ….et tu devrais regarder la composition de ma commission administrative c’est à dire la direction de section ..
    manifestement tu ne veux regarder que ce tu as envie d’entendre ….
    et puis c’est evident qu’avoir un adjoint issu de la communauté asiatique , Buon Tan ce n’est rien mais bon une nouvelle fois ce n’est voir que ce l’on veut
    de même qu’avoir des femmes issués de l’immigration dans la direction de la section ou l’equipe municipale cela aussi ce n’est rien …
    enfin sur le rendez vous je reviens vers toi lundi prochain je n’ai pas encore de visibilité sur mon agenda
    et puis désolé tu as manifestement pas les bonnes informations ….la derniere réunion autour du verre de l’amité et des elus , nous avions une dizaine de membre de la communauté asiatique nouvellement adherent à la section mais c’est vrai il n’etait pas les seuls a nous rejoindre

  6. Jérôme Coumet 1er magistrat de paris 13 e arrt attend 15/09 pour choisir son champion de possible president republ… donc Cuong ay a pour qqc ds cette prise de l independence par rapport à son mentor Jean-Marie Leguen c’est bien Jérôme Coumet tu est maire merde

  7. Voici mon point de vue sur ton différent avec Monsieur Viot, il ne s’agit pas d’une réponse directe, il s’agit plutôt d’une réponse qui résume notre différent depuis 3 ans et que j’ai adressée au podcast de RFI sur l’émission où tu étais invitée, c’est une position que je n’ai arrêté de te seriner. Pour moi, il n’y a pas de problème viet, ou hindou, ou khmer, il y a peut-être un problème avec le rouleau compresseur chinois, d’ailleurs de plus en plus commencent à penser que l’Eldorado est plus en Chine qu’en Europe. Mais le véritable problème, ce n’est même pas les Chinois, c’est la restructuration mondiale du capitalisme depuis la fin des années 70. La production mondiale s’est déplacée vers cette époque de l’Occident vers la Chine. Vers 1978, Boussac, un géant du textile a fermé toutes ses usines dans le Nord Pas de Calais au profit de la Chine où la politique sociale est inexistante (pas de retraite, pas d’URSAFF, pas de caisses de chômage, pas de sécu etc.) et la parité monétaire extrêmement favorable aux monnaies fortes. Quatre ans plus tard, la gauche ne trouve rien de mieux à faire que de liquider la sidérurgie lorraine au profit du bloc sino-indien, toujours pour les mêmes raisons de monnétarisme. La réforme du système monétaire internationale paraît nécessaire pour pouvoir réajuster le bon fonctionnement du système économique mondial, c’est ce que Sarkozy vient de définir comme prioritaire pour la politique internationale.
    Pour moi, l’effondrement moral du pays est largement imputable aux sacrifices qu’on demande au peuple de faire, c’est une politique de classe et pour moi, il ne me semble pas que l’on soit jamais sorti de la lutte des classes. Oui, il y a un problème de la lutte des classes, non, il y a pas de problème de diversité. Voici donc le texte adressé à RFI

    Bonjour madame

    Nous souhaiterions indiquer que votre invité n’est absolument pas représentatif de la population qu’il prétend vouloir représenter et nous le disons en tant que responsables de l’association ADRI (association de défense des rapatriés d’Indochine). La seule association qui aurait pu être invitée pour parler d’un éventuel problème du groupe des Vietnamiens aurait été l’UGVF (Union Générale des Vietnamiens de France)car l’UG a des antennes en province dont nous ne faisons pas partie en raison de son communautarisme et c’est également la marque de fabrique de notre ami Cuong. C’est évidemment ce qui nous en sépare le plus fondamentalement. Il existe beaucoup de choses à dire sur les déclarations de Cuong qui, toutes, démontrent des carences impitoyables pour la crédibilité de quiconque veut concourir à un mandat public et entraîner derrière lui tout un pan de la population. Manifestement, Cuong ne connaît ni l’Histoire de la France dans sa dimension coloniale, ni dans sa dimension historico-politique, ni dans sa sociologie (ce qui est tout à fait normal pour un primo-arrivant qui s’entête à ne pas vouloir se former et dont la carence linguistique est certaine, vous-même l’aviez soulignée à plusieurs reprises),il ne dispose pas par conséquent d’outils d’analyse qui lui aurait permis d’éviter de tomber dans le piège sarkozyste de la diversité. Il ne semble guère maîtriser; (notamment en raison du niveau de maîtrise de la langue, ce qui entraîne un certain nombre de confusions et de malentendus car à un certain niveau, la langue devient polysémique); la plupart des sujets abordés parce qu’il cède aux différents stéréotypes glanés çà et là dans les médias pour construire un semblant de discours politique:
    -Il aborde l’éducation en assurant que c’est son programme politique, malheureusement on ne dirige pas une collectivité locale ou nationale seulement avec de l’éducation, il y a tout un tas de petites gestions dont il faut trouver la cohérence: la sécurité extérieure et intérieure, l’éducation, les communications, la fiscalité, l’économie, l’industrie, la finance etc. etc.
    -Il cite Jules Ferry en croyant que les Vietnamiens l’avaient célébré comme le Tonkinois par excellence: en réalité, ce surnom péjoratif lui a été décerné par les parlementaires anti-colonialistes qui s’opposaient à sa politique d’expansion coloniale en 1885. Les relents néo-coloniales de la loi du 23 février 2005 sur la reconnaissance dûe aux rapatriés puisent dans les débats de l’époque où dominent très largement les vues de Jules Ferry.
    -En ce qui concerne le résultat des cantonales sur Torcy, il arrive en avant-dernier, juste devant le MODEM et quand même assez loin du candidat UMP alors qu’il nous fait croire qu’il talonne le PS. Voici d’ailleurs les résultats

    Gérard EUDE
    Parti socialiste
    43,1 %
    1477 voix

    Martine STAELENS
    Front national
    18,4 %
    630 voix

    Katia MOLINES
    Écologistes
    12,6 %
    433 voix

    Pierre LAFAYE
    Union pour un mouvement populaire
    9,1 %
    311 voix

    Blaise CHABANIS
    Front de gauche
    7,8 %
    268 voix

    Nabia PISI
    Nouveau centre
    4,4 %
    152 voix

    Cuong PHAM PHU
    Sans étiquette
    3 %
    101 voix

    Claude LOUIS
    Modem
    1,6 %
    56 voix

    <

    En réalité, le comportement politique des diasporas asiatiques (Torcy, Lognes, Champs sur Marne, Choisy,Bussy Saint-Georges, Ivry, Vitry, Paris-Choisy, Belleville, Marx Dormoy,Arts et Métiers etc.) n’obéit pas à un réflexe communautaire de meute comme il le croit naïvement, c’est pourquoi il est difficile d’en repérer des porte-paroles; néanmoins il existe des élites vietnamiennes, ou plutôt eurasiennes ou encore sino-khmer comme l’UMP Chenva Tieu ou le franco-chinois Félix Wu. Des personnalités comme l’économiste Hoan Ngoc Liem ou le coordonnateur du groupe PS à l’AN, Olivier Faure témoignent d’une trajectoire politique qui est plus personnelle que collective, cet engagement individuel dans la vie publique, plus que les diatribes et contorsions diverses de Cuong, est plus représentatif du comportement général de la population asiatique non chinoise (les Chinois, dans l’Histoire et actuellement encore, sont hyper-communautaristes) et vietnamienne en particulier. Il n’existe pas de crise d’intégration ni sociale ni ethnique des vietnamiens car le métissage a toujours existé en Indochine. L’erreur de Cuong et de tous les immigrés vietnamiens comme lui (la fin de l’Indochine date des accords de Genève du 20 juillet 1954 et la fin des Français d’Indochine date des accords franco-vietnamiens sur la nationalité du 16 août 1955), parlant mal le français, est de faire croire que ceux-ci sont la dernière roue du carrosse en matière de diversité. S’il existe une crise de la France, elle n’est pas d’ordre ethnographique, elle est d’ordre politique, il y a une crise politique de la France, une crise des moyens de redistribuer les richesses que le pays produit et que les élites ont confisquées à leur seul profit depuis plus de trente ans. Ce sont les citoyens issus des anciennes colonies et département de l’Afrique qui ont été et sont put-être encore des citoyens de seconde zone, ils représentent les 10% de la population de ce pays qui posent problème à tous les gouvernements depuis les trois marches de l’égalité de 1984, 1985 et 1986. Des revendications de ces derniers, les politiques ont récupéré le multiculturalisme, la pluralité et maintenant la diversité et celui qui est allé le plus loin dans la prise en compte de ces diversités ethniquement historiques, c’est le président de la république et avant d’être élu, ce fut lui, en tant que ministre de l’intérieur et du culte qui a posé la première pierre de l’intégration dans la nation une autre diversité culturalo-cultuelle en proposant la création de deux mouvements musulmans (l’UOIF et le CFCM) et en proposant un clergé formé au niveau universitaire avec la collaboration de la faculté de théologie de Paris. Voilà cette histoire de la diversité que Cuong s’entête à ne pas comprendre.
    Si vous voulez nous inviter pour donner une autre version des choses que Cuong, nous sommes à votre disposition.
    Cordialement
    léon NGUYEN
    Président de l’ADRI

  8. Nguyen ou BLUM? d tu attends CUONG pour se glisser derriere lui maladroitement afin de pouvoir etre interesse par les journalistes quelle nonchalance depuis 60 ans et quelle jalousie malsaine pour 1 gar cultive?? comme toi depuis 1952

  9. @Léon, je te félicite pour ton texte si enrichissant. Par contre, j’attends toujours de toi ta réponse positive à ma proposition de nous rencontrer autour d’un repas de travail avec un ami à toi. Je te signale que ce n’est pas la premiere fois que je te propose ce rendez vous. Accepte le comme un grand. Cuong PHAM PHU.

  10. Monsieur Hu Je ne suis pas intéressé pour représenter les Viets en particulier et les Asiatiques en général sauf si ceux-ci se font attaquer aussi gravement que le sont les communautés dont j\’ai parlées précédemment et de plus, personne ne me demande de le faire; ce qui veut dire que leur intégration ne pose pas particulièrement de problème. Cependant, touchant à un discours général sur les Viets et autres Asiatiques, je prétends user à chaque fois de mon droit de réponse, lorsque je considère que Cuong et toi-même se trompent. Est-ce que tu me crois assez naïf pour ne pas m\’engager dans le même sens que les Rachida Dati ou autre Fadela Amara, qui vient des rangs du PS si jamais les choses s\’avéraient nécessaires. J\’ose croire cependant que je suis assez honnête intellectuellement pour ne pas me tromper de camp, le jour où les choses se présenteront, comme l\’ont fait des gens comme Kouchner, Besson et encore d\’autres. Ils ont fait la démonstration que, du point de vue de leurs seules ambitions personnelles, droite et gauche se valent. Je suis désolé mais il y a des gens qui sont morts pour défendre les idées de la gauche en 1789, 1830, et 1848 et même un très petit nombre de déçus du réalisme politique en 1968. Nous verrons si l\’Histoire ne les verra pas sacrifiés dans une éventuelle révolution post-crise financière.

  11. Post-scriptum à ce que j’ai dit précédemment: J’ai parlé de la langue, la langue ne sert pas seulement à se faire comprendre des autres (fonction de communication), à un moment, elle devient savoir pur: linguistique, phonologie, sémantique, poétique, philosophie, droit, morale etc.). As-tu remarqué que l’émission de Yasmina Cherkaoui s’appelle « Sol majeur », est-ce une émission de musique, bien évidemment non. Mais son animatrice joue sur le double sens de l’expression sol majeur pour signifier le parti-pris de son émission. Comme le champ de l’émission est consacré à l’immigration, en plus sur Radio-France Internationale, c’est de la part de Yasmina Cherkaoui une position vis-à-vis du droit des étrangers, à savoir, son attachement au droit du sol. En France, le principe de l’intégration repose sur le droit du sol (jus soli) et pas sur le droit du sang (la filiation et le jus sanguini). C’est dire si pour Yasmina Cherkaoui, le sol est primordial pour la création de droits, de plus, si on joue avec la notion de sol majeur en musique, on arrive à une image mentale du sens profond de l’expression « sol majeur ». Pour qu’un peuple soit en marche à un moment donné, il faut lui donner un ciment pour qu’il puisse construire son unité sans exclure personne, le ‘sol majeur », dans cette interprétation politique devient une métaphore de cette construction commune de l’unité: en musique, un son est construit avec plusieurs autres sons qui donnent un seul ton; exemple l’accord de sol, l’accord de sol est construit avec les notes suivantes: sol (c’est la note qui domine), si et ré. ce n’est pas pour rien que le philosophe Platon parlait de l’harmonie sociale et dans ce sens, il n’est pas très loin de Confucius.

  12. @Léon, j’ai deja parlé des élites que tu fais partie mais toi, tu es rejetté par eux ici. J’ai également parlé de toi dans les messages personnels et à travers mon Blog . Tu vois, tu fais partie des ces élites pourtant je ne te rejette pas.
    C’est à toi de tirer la conclusion au niveau personnel.

    Voici quelques messages parmi d’autres que j’ai reçu suite à mon portrait sur RFI (deux parties) :

    Partie 1 http://www.rfi.fr/emission/20110504-1-cuong-pham-phu
    Partie 2 http://www.rfi.fr/emission/20110504-2-cuong-pham-phu

    « Cuong,J’ai écouté l’émission de Rfi avec beaucoup d’intérêt. Ce qui est frappant c’est que ton patriotisme qui te parait ,à juste titre naturel, est dépassé pour beaucoup de nos compatriotes hélas. C’est bon que tu le rappelles.
    Tu as eu raison de tenir tête à la journaliste qui te tendait des pièges comme le choix de la chanson en évoquant celle de Gainsbourg.

    Ce que je ne comprends pas c’est que tu es prêt à changer de nom . C’est un nom très honorable et je ne vois pas pourquoi tu en changerais. Napoléon s’appelait Bonaparte (Buonaparte en gênois). C’était un nom étranger qu’il a gardé jusqu’à ce qu’il devienne empereur . Les rois se faisaient nommer par leur prénom et Napoléon ,bien qu’issu de la Révolution, a continué cette pratique. »
    ————————————————

    « Bonjour, je viens d’écouter ton intervention sur RFI. Elle est utile à plus d’un titre : historique, humaine… Malgré quelques hésitations, ton français est très bon mais je pense que le stress y est pour beaucoup. Félicitations et à bientôt lors d’une rencontre, Ce sera avec plaisir. Bien à toi. »

  13. je crois que je perds mon temps à t’expliquer des choses que tu n’as pas envie de comprendre. Les 2 ou 3 qui te soutiennent ne te rendent vraiment pas service et à l’ensemble des Viets non plus. Les raisons invoquées par tes soutiens et toi ne me convainquent pas et ne m’ont jamais convaincu. Et dès que tu ne comprends pas ce que les gens te disent, tu les traites d’élitistes. personnellement, je ne fais pas partie de l’élite, ça se saurait! Fous-toi une bonne fois pour toutes dans le crâne: Tu ne seras jamais le représentant des Asiatiques parce que, mis à part les sans papiers, ils n’ont pas besoin de nous, ils veulent tous rentrer au Vietnam et jouer les seigneurs 6 mois sur 12 grâce à l’extrême faiblesse du dong. C’est pas difficile à comprendre.

  14. @Leon, tu es tout fier de dire à tous (sur mon Blog destiné au monde entier) que je n’arrive pas à te convaincre de…? Ce n’est pas mon intention mais si tu es vraiment sûr de toi. Accepte donc de me rencontrer comme je t’ai proposé pls fois dejà autour d’un repas convivial et amical et avec un de tes amis. As tu peur d’en débatre avec moi? Puisque jusqu’à la tu préfères le monologue. Je suis disponible pour cette semaine tous les jours et à partir de la semaine prochaine : le soir après 18h et le week-end au sujet des Français que tu qualifies de vietnamiens profiteus du Vietnam 6 mois sur 12. Là, tu disais qu’ils sont tous intégrés juste pour me contrer alors que maintenant tu les qualifies de vietnamiens profiteurs « jouer les seigneurs » 6 mois sur 12 au Vietnam grace à notre monnaie euros. Donc, tu es en contradiction totale envers toi même puisque tu les qualifies non seulement des étrangers, non intégrés et même profiteurs donc en contradition avec ce que tous nos compatriotes français pensent toujours d’eux, c’est à dire des gens sérieux, intégrés, travailleurs.
    Amicalement. Cuong Pham Phu.

  15. leon, tu n acceptes pas les argumens des autres et te crois le ventalors que tu es le 1er a etre interesse par les bonnes retombes du bienfait_donc acquis eventuel politique_de ce quelconque pauvre asiatique puisse conquerir avec sueur pendanr qu ils essuient tes critiques ASASINESre mou du monde asiatique

  16. Mon vieux, je t’ai laissé plusieurs messages sur tes répondeurs, j’attends ta confirmation , soit pour aujourd’hui, soit pour samedi. je ne me dérobe pas. Ton dernier missile tiré contre le maire de Neuilly sur Marne, ça ne mérite même plus d’être commenté, vraimlent, c’est une perte de temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez remplir le champs suivant pour valider votre commentaire. (champ obligatoire) *